Passer au contenu principal

«Mener ne suffit pas, il faut savoir tuer les sets»

Cédric Hominal, ancien joueur du LUC et de Chênois, analyse ce quart de finale lémanique avant l’acte IV, samedi à Dorigny.

Pour échapper au bloc du LUC, Nenad Sormaz et Chênois auront fort à faire.
Pour échapper au bloc du LUC, Nenad Sormaz et Chênois auront fort à faire.
Pierre Albouy

Il a fait les beaux jours de Chênois et du LUC avant de mener une carrière en France, marquée par un titre de champion avec Tours et un certain Adrien Prével. L’autre soir, dans son berceau de Sous-Moulin, Cédric Hominal s’est replongé dans l’ambiance survoltée d’un derby. Le passeur élégant est devenu assureur et père de famille. Le volley, il l’aborde aujourd’hui en dilettante sous le maillot de Cosmos, un club de 2e ligue vaudoise. Il s’amuse pour garder la main; il n’a pas perdu son œil analytique. Selon lui, l’équipe de Max Giaccardi a pris un avantage prépondérant en s’imposant mercredi à Genève. Mais avant l’acte IV, samedi à Dorigny (17h30), il se garde bien d’enterrer les Genevois. «Ça va être chaud», prédit-il.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.