Passer au contenu principal

Ski nordiqueMédaille «en chocolat» pour von Siebenthal

La Bernoise a réalisé le deuxième meilleur résultat d'une Helvète dans l'histoire des Championnats du monde.

Nathalie von Siebenthal a réalisé un bon résultat, dans le sprint, samedi.
Nathalie von Siebenthal a réalisé un bon résultat, dans le sprint, samedi.
Keystone

La Bernoise Nathalie von Siebenthal a décroché une 4e place aussi belle qu'assez inattendue sur le skiathlon 15 km des Mondiaux à Lahti. C'est le meilleur résultat d'une fondeuse suisse à des Championnats du monde depuis le bronze d'Evi Kratzer sur le 5 km d'Oberstdorf en 1987.

A 23 ans, von Siebenthal a l'avenir devant elle. Elle est déjà championne du monde espoirs (M23) du skiathlon et a bouclé le Tour de Ski 2017 au 8e rang. Mais samedi à Lahti, sous le soleil et dans un stade comble (35'000 spectateurs), elle a franchi encore un cap et épaté les observateurs, sinon elle-même.

Elle a fait tout juste. Passée à mi-course en 12e position, elle a gagné deux rangs lors du changement de ski entre le style classique et le skating pour effectuer une «remontada» magnifique dans les 5 derniers kilomètres et se permettre de battre la Norvégienne Heidi Weng, leader de la Coupe du monde, dans le sprint pour la 4e place.

Légende

Tout devant, Marit Björgen a ajouté une ligne à sa légende en conquérant un 15e titre mondial, exploit inégalé. La Norvégienne est déjà la sportive la plus titrée aux JO d'hiver avec six sacres, elle est désormais repartie pour une nouvelle razzia aux Mondiaux. Celle qui compte également quatre victoires au général de la Coupe du monde n'est visiblement nullement ralentie par ses 36 ans, par la naissance, l'an dernier, de son petit Marius ni par la «saison blanche» dont elle sort tout juste.

Elle a fait la différence dans la dernière montée pour devancer d'environ 5'' la Finlandaise Krista Pärmäkoski, heureuse avec l'argent, et de 32'' la Suédoise Charlotte Kalla. Nathalie von Siebenthal a fini à 33'' du podium. Rarement une «médaille en chocolat» n'aura eu un goût aussi doux, et l'agricultrice de Lauenen en convenait parfaitement.

Talent au grand jour

«Sur la première partie en classique, j'ai vraiment dû m'accrocher, c'est parti sur un tempo d'enfer. Puis je suis revenue en m'associant à Stadlober (Teresa, l'Autrichienne, ndlr) et à la Russe (Yulia Tchekaleva). Et quand nous avons rattrapé Heidi Weng, je me suis dit, 'wouaw'. J'ai tout donné dans le dernier virage en pensant au diplôme.»

Ce mot, diplôme, ne devrait plus longtemps rester dans la bouche de la fondeuse de Lauenen. «NVS» a assurément les moyens de raisonner en termes de podiums, et pourquoi pas, de devenir la grande championne de ski de fond que la Suisse attend depuis des décennies. Elle est très forte dans les montées, elle a progressée en style classique. Et ce samedi, on lui a découvert aussi des qualités de finisseuse.

«Il y a deux ans, aux Mondiaux à Falun, ma 6e place sur le 10 km était une surprise totale», rappelle l'intéressée. Cette fois, Nathalie von Siebenthal s'était mise en condition pour faire mieux encore. «Elle était extrêmement nerveuse ces derniers jours», a précisé le manager du fond suisse, Christian Flury. Qui loue au passage son attitude offensive tout au long de la course. Il laisse entendre que le meilleur est peut-être à venir: samedi prochain figure au programme le 30 km en skating, le style préféré de la Bernoise. «30 km, ce n'est pas trop long pour Nathalie», selon Flury. «Mais désormais, ses rivales l'auront à l'oeil!»

En attendant, ce résultat ouvre aussi des perspectives pour le relais 4 x 5 km du jeudi 2 mars. Une dynamique de groupe s'installe chez les Suissesses. A voir Nathalie von Siebenthal si radieuse et trépignante à l'arrivée, impatiente d'en finir avec les interviews, on sent qu'elle a encore des idées derrière la tête...

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.