Mathieu Serradori bat Fernando Alonso

Rallye-raidVictoire surprise lors de la 8e étape du Dakar. Les motos et les quads n'ont pas roulé.

Le Français Mathieu Serradori et le Belge Fabian Lurquin ont amené leur Century en première position sur la ligne d'arrivée.

Le Français Mathieu Serradori et le Belge Fabian Lurquin ont amené leur Century en première position sur la ligne d'arrivée. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La journée ne pouvait qu’être particulière: au lendemain de l’accident mortel du Portugais Paulo Gonçalves, la course pour les motos et les pilotes de quads, tous particulièrement choqués par le drame d’un ancien qui faisait l’unanimité dans le bivouac, a en effet été annulée.

Corollaire, ce sont les autos qui ont ouvert la piste, ce qui n’a pas facilité les choses des hommes les mieux classés, à l’image du leader du général, l’Espagnol Carlos Sainz (Mini). Celui-ci a perdu 19 minutes sur le vainqueur surprise du jour, le Français Mathieu Serradori qui, pour son premier succès sur le Dakar, se rappellera qu’il a battu un certain Fernando Alonso (Toyota), deuxième! «J'ai un sentiment incroyable, jubilait-il. Le souci, c'est que je n'arrive pas à y croire!»

«La navigation n’était pas facile, puisque les motos n’étaient pas de la partie aujourd’hui», relevait d’ailleurs «Monsieur Dakar», le Français du Haut-Plateau Stephane Peterhansel (Mini). Du trio de tête au général, c’est néanmoins lui qui s’en est le mieux sorti, battant Nasser Al-Attiyah (Toyota) de près de 16 minutes, et Sainz de 19. Si le tiercé reste dans le même ordre, Sainz en tête, l’écart qui sépare les trois équipages dominateurs de la course n’est plus que de 13’09''.

Aux commandes de leur buggy Rebellion RD, les Lausannois Alexandre Pesci et Stephan Kuhni occupent le 46e rang du général (55e chrono de l’étape).

SSV: Despres et Horn se «sacrifient»

Repartis en «Dakar Experience» - les équipages qui ont abandonné peuvent reprendre la course, ils sont chronométrés, mais ne figurent bien sûr plus au classement général – le Français Cyril Despres et l’aventurier vaudois Mike Horn ne se sont pas présentés au départ ce lundi matin.

L’équipage franco-suisse s’est en effet «sacrifié» au profit de leur équipier, l’Américain Mitchel Guthrie, en lui donnant leur moteur pour que le jeune Américain, victime lui aussi d’un problème technique la veille, puisse continuer d’engranger de l’expérience. Guthrie a d’ailleurs signé le meilleur chrono du jour!

Dimanche, le Genevois Vincent Gonzalez a connu un gros souci dans la dernière partie de l’étape et il a été pénalisé de 12 heures. Mais il est toujours en course! Sa performance du jour? 24e temps, il est 25e au général.

Mardi, 891 kilomètres (dont 415 d’épreuve chronométrée) entre Wadi Al-Dawasir et Haradh, sur des sols à majorité durs, avec même des portions cassantes.

J.-C. S.

Créé: 13.01.2020, 14h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Votation: faut-il taxer les chiens?
Plus...