Marco Chiudinelli meurt en brave

TennisLe Bâlois a fait des adieux émouvants après son dernier simple où il s'est incliné 6-2 7-6 (7/3), non sans se battre jusqu'au bout.

Marco Chiudinelli face à Robin Haase (ATP 44), lundi 23 octobre 2017.

Marco Chiudinelli face à Robin Haase (ATP 44), lundi 23 octobre 2017. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Fidèle à sa légende, Marco Chiudinelli s'est battu jusqu'à l'ultime goutte de sang pour le dernier simple de sa carrière. Mais comme trop souvent, ses efforts n'ont pas été récompensés.

Le Bâlois s'est incliné 6-2 7-6 (7/3) devant le Néerlandais Robin Haase (ATP 44). Mené 6-2 5-3, il a livré un ultime baroud pour recoller au score sur sa septième balle de break. Mais au final, le 366e mondial a manqué de gaz pour passer l'épaule dans cette Halle Saint-Jacques où, huit ans plus tôt, il s'était hissé dans le dernier carré face à Roger Federer pour signer le plus bel exploit de sa carrière.

«Ce fut un match très compliqué, avoue Marco Chiudinelli. J'étais trop nerveux sur les premiers jeux et je n'étais pas également à mon meilleur niveau sur le plan physique. Mais je suis tout de même parvenu à offrir une belle réplique sur la fin.»

Grande émotion

Comme son compagnon de route Roger Federer lors de leur longue étreinte, Marco Chiudinelli n'a pas pu retenir ses larmes à l'issue du match. Ses adieux furent, il est vrai, empreints d'émotions.

Le Bâlois de 36 ans a eu droit à une «standing ovation» à l'issue du match. Les organisateurs avaient organisé la projection sur les deux écrans du stade d'un film qui a retracé les grands moments de sa carrière: la demi-finale des Swiss Indoors de 2009 contre Roger Federer et l'épopée victorieuse en Coupe Davis de 2014.

Le Bâlois reconnaît avoir connu une grande émotion après la balle de match. «C'est comme si j'avais remporté une grande victoire, dit-il. J'ai eu de la peine à réaliser ce qu'il se passait. Je suis extrêmement reconnaissant aux organisateurs de m'avoir permis de vivre de tels adieux.» Même s'il est encore engagé en double cette semaine à Bâle et s'il disputera le mois prochain les interclubs en France, la - longue - carrière de Marco Chiudinelli s'est bien achevée lundi soir à la Halle Saint-Jacques.

Sursaut final

Le soutien de Roger Federer et de Michael Lammer, deux de ses trois compagnons avec Stan Wawrinka de la formidable épopée de 2014 en Coupe Davis, n'aura pas suffi. Après avoir sauvé une balle de break au premier jeu, il cédait son service à 1-1 pour entrer dans un long tunnel.

Dans une salle à moitié vide et face à un adversaire qui n'a rien lâché, Marco Chiudinelli a eu l'immense mérite de mourir en brave. Son sursaut sur la fin du deuxième set fut remarquable.

Les plus belles émotions en Coupe Davis

Marco Chiudinelli et ses supporters seront sans doute enclins à garder le souvenir du récent barrage de Coupe Davis à Bienne face à la Biélorussie. Victorieux de ses deux simples, il fut le grand artisan d'une victoire synonyme de maintien dans le Groupe mondial.

La Coupe Davis fut bien l'épreuve qui lui a offert ses plus belles émotions: le sacre de Lille bien sûr en 2014 sur la terre des «Mousquetaires», mais aussi cette victoire à Genève contre Fernando Verdasco en 2007 et ce double en 2013, toujours à Genève, avec Stan Wawrinka contre la République tchèque perdu face à Tomas Berdych et Lukas Rosol 24-22 au cinquième set après 7h02' de match.

Ce véritable globe-trotter des courts a, également, connu le côté obscur du Circuit avec ces tournois Challengers organisés dans des lieux improbables et, aussi, ce contrôle positif à la nandrolone qui lui avait valu une suspension de trois mois en 1999. Il avait argué pour sa défense que son corps sécrétait naturellement cette substance.

Marco Chiudinelli a indiqué qu'il entendait rester dans le monde du tennis à l'heure de sa reconversion. Son vécu peut lui ouvrir bien des portes dans son sport, que ce soit au sein de Swiss Tennis ou dans le privé. (ats/nxp)

Créé: 23.10.2017, 23h44

Articles en relation

Chiudinelli va mettre un terme à sa carrière

Tennis Le joueur bâlois, âgé de 36 ans, a eu pour meilleur classement la 52e place de la hiérarchie. Plus...

Marco Chiudinelli donne la victoire à la Suisse

Tennis - Coupe Davis Le Bâlois de 36 ans a apporté à la Suisse le point de son maintien dans le Groupe mondial lors très certainement de l'ultime rencontre de sa carrière en Coupe Davis. Plus...

Chiudinelli remet les compteurs à zéro

Tennis - Coupe Davis Le Bâlois a effacé le camouflet subi par Henri Laaksonen. En s'imposant 3 sets à 1 contre le Bélarus Dzmitry Zhyrmont, il permet à la Suisse d'égaliser. Plus...

La Suisse va se maintenir. Mais à quoi bon?

Tennis - Coupe Davis Henri Laaksonen et Marco Chiudinelli seront favoris à Bienne face aux Biélorusses en barrage de la Coupe Davis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La révolte des gilets jaunes
Plus...