Passer au contenu principal

GP d'Aragon: mauvaise opération pour Thomas Lüthi

Le pilote bernois, sixième de la course, recule à la quatrième place au championnat du monde de Moto2.

Thomas Lüthi (à g.) a été dépassé en course et au classement du championnat du monde par Jorge Navarro (à dr.).
Thomas Lüthi (à g.) a été dépassé en course et au classement du championnat du monde par Jorge Navarro (à dr.).
Keystone

Thomas Lüthi n’a pas réalisé une bonne opération dans l’optique du championnat du monde de Moto2, dimanche au Grand Prix d’Aragon. Le pilote bernois a terminé à la sixième place, et il recule désormais à la quatrième place du classement mondial.

Quand Augusto Fernandez, deuxième du championnat du monde avant la course, est tombé dès le premier tour, on a pu se dire que Lüthi pourrait réaliser une belle opération. Mais il n’a jamais pu se mêler à la lutte pour les toutes premières places. «Avec les pneus neufs, je me suis régalé au début, dira-t-il. Quand Fernandez est tombé juste devant moi au premier tour, un petit écart s’est creusé, mais j’ai pu immédiatement revenir sur Marquez. Mais quand la fameuse baisse d’efficacité des pneus est arrivée, j’ai été irrémédiablement lâché.»

La course a été remportée par le Sud-Africain Brad Binder (KTM), qui a su résister à l’Espagnol Jorge Navarro jusqu’au bout (écart final: 0''787). Leader du championnat du monde, l’Espagnol Alex Marquez (Kalex) a pris la troisième place du Grand Prix. Au classement du championnat du monde, Alex Marquez mène toujours le bal avec 213 points. Il précède désormais Navarro (2e, 175 pts), Fernandez (3e, 171), Lüthi (4e, 169) et Binder (5e, 160).

Les deux autres pilotes suisses, Dominique Aegerter et Jesko Raffin, ont terminé l'un derrière l'autre aux 19e et 20e places. Le Zurichois a passé la ligne devant le Bernois, mais il a été pénalisé d’une place pour être sorti des limites de la piste dans le dernier tour.

MotoGP: Marc Marquez s'échappe

Marc Marquez (Honda) a remporté dimanche le Grand Prix d'Aragon, 14e épreuve du championnat MotoGP, augmentant encore son avance au championnat du monde sur Andrea Dovizioso (Ducati), qui a terminé deuxième.

Le quintuple champion du monde espagnol n'a pas fait de détail: il a mené la course de bout en bout pour son 200e Grand Prix dans la catégorie reine, et il a franchi la ligne d'arrivée sous les acclamations de son public. Il a désormais une avance de 98 points au championnat, alors qu'il reste cinq courses au programme.

Marquez, âgé de 26 ans, s'est immédiatement après sa victoire emparé d'un drapeau orné du chiffre «200» après avoir fait un signe d'un pêcheur ramenant une belle prise en franchissant la ligne d'arrivée avec près de cinq secondes d'avance sur Dovizioso. Il s'agit de sa 52e victoire en MotoGP et de sa 78e toutes catégories confondues.

«J'étais sûr d'avoir la bonne stratégie consistant à pousser dès le départ et à maintenir l'écart. Cela a eu l'air facile, mais c'était dur, car Dovizioso n'abandonne jamais», a souligné le vainqueur.

L'Australien Jack Miller (Ducati-Pramac) a pris la 3e place devant l'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha) et le Français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT), qui n'a pas pu suivre le rythme des premiers, malgré un départ en 3e position sur la grille.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.