Les lutteurs genevois rouleront dans la sciure à Carouge

CompétitionLa 18e Fête cantonale se déroulera dimanche sur la place de Sardaigne.

Près de 200 athlètes romands seront en lice à Carouge.

Près de 200 athlètes romands seront en lice à Carouge. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Association cantonale genevoise de lutte suisse se remet à l’ouvrage. Ainsi Carouge va se retrouver en culottes dimanche dès 8 h sur la place de Sardaigne, où se déroulera la 18e Fête cantonale, dont l’entrée sera libre.

«Nous allons accueillir quelque 200 athlètes romands, également répartis entre les actifs et les jeunes de 8 à 16 ans, explique le président Marc Haldi. Notre compétition constitue la première étape sur la route qui mène à la Fête fédérale les 26, 27 et 28 août; vingt-sept lutteurs seront désignés par le comité présidé par le chef technique Eric Schlaefli.»

Désigner des favoris? «Depuis deux ou trois ans, il semble que Vaud ait supplanté Fribourg dans le rôle de canton phare. Aussi, je pense à des hommes comme Piemontesi ou Matthey pour l’attribution du titre.»

Treize actifs et quatre juniors genevois tenteront aussi de s’illustrer sur les cinq ronds de sciure disposés sur la place de Sardaigne. «Quelques-uns d’entre eux peuvent espérer une couronne et franchir un premier pas vers la sélection romande, poursuit Marc Haldi. Trois en ont déjà remporté une l’an dernier. Parmi eux, Yannick Rossi et Oleg Skriapnik, auxquels on peut adjoindre Dey Pouye et Sami Haldi. Chez les jeunes, je citerais Jérôme Mermillod et Rémy Haldi pour une palme».

Créé: 05.05.2016, 21h56

Articles en relation

La fête du printemps s’est déclinée sur fond de lutte à la Jonction

Le premier beau jour de l’année était multiculturel et festif au parc Gourgas. Une journée populaire, entre animations et militantisme Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Premier anniversaire des gilets jaunes
Plus...