Loïc Perizzolo se met en quatre à la Queue d’Arve

Cyclisme sur pisteLauréat en titre, le Genevois figure en tête d’affiche des 4 Jours de Genève. Il y brigue une quatrième victoire.

Loïc Perizzolo espère mener la ronde au Vel d’Hiv.

Loïc Perizzolo espère mener la ronde au Vel d’Hiv. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Son tourniquet de 166,66 m n’a peut-être pas le standard des grands vélodromes, il n’en est pas moins un formidable théâtre roulant dans lequel les as de la piste se plaisent à graviter. Siège des 4 Jours de Genève, l’anneau de la Queue d’Arve s’apprête à accueillir, dès jeudi soir, quelques-uns des meilleurs spécialistes de la discipline, dont le multiple champion du monde, le Français Morgan Kneisky, et le régional de l’étape, Loïc Perizzolo.

Si le roi de l’Américaine ne disputera que l’épreuve scratch – l’une des quatre courses hors programme, avec points UCI à la clé – le Genevois se mettra en quatre pour tenter de défendre son titre conquis l’an passé avec l’Allemand Achim Burkart et s’imposer une quatrième fois devant son public. Il sera cette fois associé au Vaudois Tristan Marguet, l’un des autres poursuiteurs suisses. Les deux cyclistes romands ont déjà fait la paire, notamment en Coupe du monde, l’an passé, à Apeldoorn (4e). Leur complicité ne sera pas de trop pour faire face à une forte concurrence.

Cet automne, Loïc Perizzolo a déjà bien tourné. S’il a dû céder son titre européen de l’éliminatoire en se classant 4e à Berlin, il a eu le plaisir de descendre deux fois sous les 4 minutes (une première pour lui!) en Coupe du monde de poursuite par équipes à Pruszkow et Manchester. Le Genevois a ainsi retrouvé sa place dans le quatuor helvétique. Sa puissance lui vaut de tenir le rôle de «démarreur». «Cette intense période de compétition m’a pris pas mal d’énergie. La pause a été courte et je ne sais pas trop comment je vais «carburer» au Vel d’Hiv. Mais j’aime trop rouler sur cette piste pour ne pas me donner à fond. Ces 4 Jours méritent d’être soutenus et suivis.»

Trois autres cyclistes genevois, la féminine Elea Schneeberger, l’amateur Jonathan Russo et le cadet Henry Lawton, espèrent eux aussi s’illustrer. (TDG)

Créé: 22.11.2017, 19h14

Pratique

Queue d’Arve (entrée libre)
Jeudi: dès 18 h 30. Soirée pro avec, hors programme des 4 Jours, deux épreuves UCI (omnium dames et scratch messieurs). Vendredi: dès 17 h. Avec courses ouvertes à toutes les catégories et deux épreuves UCI (Madison dames et éliminatoire messieurs). Samedi: dès 12 h. Dimanche: de 9 h 30 à 16 h.

Articles en relation

Loïc Perizzolo est reparti pour un tour. Et bien plus, si affinité!

Cyclisme Le pistard genevois s’envole jeudi pour les Mondiaux de Hongkong (12-16 avril). Son titre européen l’a remis en selle. Plus...

Perizzolo toujours maître de la Queue d’Arve

Cyclisme Associé à l’Allemand Burkart, le Veyrite s’est adjugé pour la troisième fois les 4 Jours de Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...