Les Lions de Genève s’amusent avec Union

Basket-ballLes Genevois ont donné la leçon et la fessée à une équipe de Neuchâtel dépassée.

Avec 21 points à son actif, Humphrey a largement contribué au succès des Lions.

Avec 21 points à son actif, Humphrey a largement contribué au succès des Lions. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après cinq minutes de jeu, le match avait déjà tourné. La question n’était plus de savoir qui allait gagner, mais de combien de points les Lions allaient s’imposer. Tout dans leur jeu était supérieur aux Neuchâtelois. «Ils ont suivi le plan de jeu en étant assez agressifs», se réjouit l’entraîneur Vedran Bosnic. «C’est l’une des meilleures premières mi-temps de la saison», lance-t-il au passage.

Il faut dire qu’avec 32 points d’avance, 56,7% de réussite dans leurs tirs et 50% à trois points, les Lions se sont montrés bien plus efficaces que leurs adversaires, qui après vingt minutes n’avaient inscrit qu’un seul de leurs 15 tentatives à trois points. «On a perdu notre concentration», explique Jared Berggren. Le joueur estime que la frustration et la pression ont ensuite neutralisé l’adresse de son équipe. «Ils n’ont pas eu une réussite énorme, même si cela a été en partie provoqué par notre défense», concède Arnaud Cotture. Les Neuchâtelois sont bien mieux entrés dans la partie en seconde mi-temps.

«Pour remonter un tel écart, il faut rester solidaires et soudés. Il faut le faire plus tôt dans le match», analyse Mehdi Mary, l’entraîneur d’Union Neuchâtel. Ses joueurs ont mieux combiné, mais les Lions ont su gérer le sursaut d’orgueil. Vedran Bosnic a profité de l’avance au tableau des scores pour faire jouer de jeunes joueurs. Justin Solioz, Guillaume Bourgeois, Brunelle Tutonda et Axel Tshimini ont tous pu entrer sur le parquet. Au contraire, Union a laissé ses joueurs assumer le score. «Lorsqu’on livre une telle performance, il faut en vivre les conséquences. Il faut assumer, sinon ce serait trop facile», explique Mehdi Mary.

Au terme du match, l’entraîneur de Genève était surtout satisfait de la réaction collective après la défaite contre Massagno la semaine précédente. «On a montré du caractère», estime-t-il. Pour Vedran Bosnic, personne ne pouvait s’attendre à tel score entre les deux équipes. Les Lions de Genève ont encore de la route avant de clore la saison régulière. Il leur reste à affronter Boncourt, Monthey-Chablais et Fribourg. Fribourg a de son côté un match de plus à disputer. Dans une ligue dans laquelle tout est possible, le classement final peut encore changer. «Il va falloir monter en puissance», note Arnaud Cotture.

Créé: 10.02.2019, 20h22

Union Neuchâtel - Lions de Genève 58-78 (18-50)

Les quarts 9-22, 9-28, 18-18, 22-10
Riveraine, 1155 spectateurs.
Arbitres: MM Clivaz, Balletta et Chalbi.
Union Neuchâtel: Savoy (5), Williams (7), Kader Sylla (8), Molteni (6), Brown (6), Berggren (11), Colon (10), Martin (2), Granvorka (3).
Lions de Genève: Colter (11), Humphrey (21), Kozic (11), Kovac (2), Padgett (11), Terry Smith (3), Cotture (6), Solioz (2), Tutonda (0), Bourgeois (0), Tshimini (0).

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...