Passer au contenu principal

Ski alpinLara Gut-Behrami: «J'étais trop lente, malheureusement»

La Tessinoise visait une médaille en super-G, elle a dû se contenter du 9e rang, à 48 centièmes de Shiffrin.

Lara Gut: «J’étais toujours un peu trop ronde et je n’arrivais pas à accélérer le ski.»
Lara Gut: «J’étais toujours un peu trop ronde et je n’arrivais pas à accélérer le ski.»
AFP

Médaillée de bronze il y a deux ans à Saint-Moritz, Lara Gut-Behrami a manqué son départ dans ses championnats du monde d’Åre. La Tessinoise, qui était l’une des favorites de ce Super-G, sa spécialité, a dû se contenter du neuvième rang, à 48 centièmes de Mikaela Shiffrin et 43 de Corinne Suter, superbe troisième de cette épreuve.

Lara Gut, quel est votre sentiment après votre première course de ces Mondiaux?

J’étais trop lente, malheureusement. C’était pourtant beau à skier. Mais j’étais toujours un peu trop ronde et je n’arrivais pas à accélérer le ski. Il y avait quand même passablement de virages à effectuer, mais toujours trop de marge entre les portes. Contrairement à d’autres années, ou j’étais souvent trop agressive sur cette neige, là j’ai skié trop propre et il me manque une demi-seconde.

La neige et le froid ont-ils eu un impact sur votre performance?

C’est certain. Il fallait être précise et faire courir le ski sur cette neige hyper agressive, c’est ce qui m’a manqué.

Vous ne semblez pas trop affectée, on se trompe?

Une fois que tu passes l’arrivée, tu ne peux plus rien faire, donc cette journée est derrière moi. Maintenant, on apprend chaque jour. Il est évident aussi qu’aux Mondiaux, tu skies pour autre chose. Il va falloir continuer à travailler avant la descente, où là, j’ai encore une grosse marge de progression.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.