Laaksonen et Golubic à un match du bonheur

TennisUne troisième victoire en qualifications et c’est une place dans le tournoi principal. En revanche, Conny Perrin s’incline au deuxième tour.

Comme Henri Laaksonen, Viktorija Golubic n'est plus qu'à une victoire du tableau principal de l'Open d'Australie.

Comme Henri Laaksonen, Viktorija Golubic n'est plus qu'à une victoire du tableau principal de l'Open d'Australie. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n’y a pas eu de miracle pour Conny Perrin. La Neuchâteloise de 28 ans a sèchement subi la loi de la tête de série No 16 au deuxième tour des qualifications à Melbourne, s’inclinant 6-1 6-1 face à l’Américaine Jennifer Brady.

De son côté, Viktorija Golubic, tête de série No 3 de ces mêmes qualifications, a fait honneur à son rang, parfois dans la difficulté, mais en resserrant son jeu en fin de sets pour s’imposer 6-4 6-4 face à l’Américaine Kristie Ahn. Revenue ces derniers temps au 104e rang mondial, la Zurichoise de 26 ans court après le temps perdu, elle qui a connu une année 2018 compliquée.

Chez les hommes, Henri Laaksonen s’est lui aussi montré à la hauteur pour espérer intégrer le tableau principal. Il a écarté l’Allemand Tobias Kamke après avoir perdu le premier set (3-6 6-3 6-3). Il sera opposé au dernier tour des qualifs au Portugais Joao Domingues, 225e mondial, quand Laaksonen pointe au 166e rang: de quoi espérer une place dans le «grand» tournoi.

Viktorija Golubic trouvera sur sa route Nicole Gibbs, encore une Américaine, tête de série No 18. Les choses sérieuses se précisent, entrer dans le tableau principal d’un Grand Chelem, sans y être d’emblée convoqué, n’est jamais simple. Aux deux Suisses de franchir ce dernier écueil. (nxp)

Créé: 10.01.2019, 07h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...