JO-2020: des épreuves de baseball à Fukushima

CIOFukushima pourra accueillir les épreuves de baseball et de softball, a jugé vendredi le Comité international olympique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le comité olympique international (CIO) a donné vendredi son feu vert pour l'organisation d'épreuves de baseball à Fukushima, ville japonaise frappée en 2011 par l'une pires catastrophes nucléaires de l'histoire.

La commission exécutive a donné son accord pour que Fukushima puisse accueillir les épreuves de baseball et de softball, lors d'une réunion à Pyeongchang, en Corée du Sud, a indiqué le président du comité d'organisation des JO-2020, Yoshiro Mori.

«Ce sont les jeux de Tokyo, mais au moins une rencontre, probablement le match d'ouverture, aura lieu au stade de Fukushima», a déclaré Yoshiro Mori à des journalistes à Pyeongchang, ville hôte des JO d'hiver 2018. «C'était la proposition, et tout le monde était d'accord», a-t-il souligné.

Le choix du baseball est important dans la mesure où il s'agit du sport le plus populaire au Japon, qui sera donc très regardé par les supporters japonais pour son retour dans la programme des JO en 2020.

«Un immense honneur et un devoir»

Cette décision est «un immense honneur et un devoir», s'est réjoui le président de la Confédération internationale de baseball/softball, Riccardo Fraccari, dans un communiqué publié par le comité d'organisation des JO 2020.

Il y a six ans, un séisme de magnitude 9 et un tsunami géant avaient dévasté la région du Tohoku, dans le nord-est du Japon, faisant près de 19'000 morts et disparus. Le phénomène avait provoqué un grave accident nucléaire à la centrale de Fukushima, à l'origine d'une des plus importantes pollutions radioactives des océans jamais survenues.

«Tokyo-2020 est une vitrine du redressement et de la reconstruction du Japon après la catastrophe du 11 mars» 2011, a déclaré Yoshiro Mori, ancien Premier ministre japonais. «Donc de bien des façons, nous aimerions donner des encouragements et de l'espoir à la population, en particulier celle dans la zone affectée», a-t-il ajouté. (afp/nxp)

Créé: 17.03.2017, 05h31

Articles en relation

Le Japon se recueille six ans après le tsunami

Fukushima Comme chaque année, des milliers de personnes se sont rendues sur les plus de 500 kilomètres de côtes des régions sinistrées. Plus...

Démanteler Fukushima, une facture à 187 milliards

Japon Six ans après la catastrophe nucléaire, 6000 personnes travaillent à démolir la centrale. Un chantier pharaonique et très dangereux. Plus...

Moins de radiations, mais une tâche titanesque

Fukushima Six ans après l'accident, la centrale nucléaire commence à changer de visage, mais il reste beaucoup à faire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les dangers de no Billag
Plus...