Jérémy Desplanches: «Je pense avoir les épaules assez larges...»

NatationLe Genevois ne craint pas la pression. Il est aux Européens pour remporter une médaille.

Jérémy Desplanches et son amie Charlotte Bonnet sont déterminés à ramener une médaille de Glasgow.

Jérémy Desplanches et son amie Charlotte Bonnet sont déterminés à ramener une médaille de Glasgow. Image: GEORGES CABRERA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Si lundi à son arrivée, alors qu’on avait égaré sa valise, il trouvait Glasgow «sympa mais plutôt tristounet», sa vision de cette ville pourrait changer très vite. Jérémy Desplanches, qui a dans un premier temps trouvé «le plafond de la piscine un peu plus bas que d’habitude», n’a pas tardé à s’acclimater. Le Genevois, qui ne cesse de prendre de la hauteur dans son club à Nice, a la ferme intention de transformer la douche écossaise en or. Autrement dit, repartir avec un magnifique souvenir de la ville. C’est encore dans un coin de son jardin secret, mais le grand blond ne cache pas ses ambitions. Celui qui a toujours une licence aux Vernets a de grandes chances de monter sur le podium, lundi, jour de la finale du 200 mètres quatre nages, sa spécialité. C’est le but d’un «petit Suisse» qui ne cesse de grandir.

Jérémy Desplanches, après une belle saison, c’est le moment de déposer la cerise sur le gâteau. Vous êtes prêt?

Il me reste quelques jours pour me préparer, mais pour l’instant je me sens bien. J’ai disputé de bonnes courses et réalisé de bons chronos tout au long de la saison. Et, surtout, je ne me suis pas blessé. Cela fait un mois que je pense à ces Championnats d’Europe, que je fais attention à tout, à commencer par ma nutrition. Alors oui, je suis prêt.

Vous visez ouvertement une médaille: vos épaules sont-elles assez larges pour supporter la pression?

Mes progrès sont constants et il n’y a qu’un ou deux concurrents plus rapides que moi. Alors forcément, il y a un peu plus de stress que d’habitude. C’est tout nouveau pour moi, mais je pense avoir les épaules assez larges pour assumer. Je me suis bien entraîné et préparé pour que cela se passe bien.

Un Suisse qui affiche ses ambitions en natation, c’est plutôt rare…

Le but n’est pas de dire que j’ai des ambitions et ensuite me cacher de peur de ne pas pouvoir tenir mes promesses. Le titre du 200 m 4 nages est dans un coin de ma tête, oui. Mais Philip Heintz (ndlr: 1’ 56”67 en 2018) est devant moi (1’ 57”06) dans les listes européennes. Maintenant, si je décroche la médaille tant mieux, sinon j’aurais de toute manière tout donné. Quand on fait partie du top 5, tout est possible.

Et quel sera votre objectif sur 400 m 4 nages?

Je ne vais pas me gêner si une opportunité se présente. Mais on verra ce que j’aurai encore dans le coffre après le 200 m 4 nages. Je suis parfois à la rue quand la pression retombe. Je relâche tout lorsque mon objectif est atteint.

Votre compagne, la Française Charlotte Bonnet, est également en lice à Glasgow pour une médaille.

C’est juste, mais on n’est pas dans le même hôtel, on ne se voit qu’à la piscine, et encore, assez peu. Mais on se rattrapera en vacances, où on espère bien avoir chacun une médaille! (TDG)

Créé: 03.08.2018, 17h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...