Impérial chez lui, Bâle relance le championnat

FootballEn humiliant YB 3-0, le club rhénan est revenu à un seul point du champion en titre. Apparus fatigués, les Bernois ont peut-être perdu plus qu’un match.

Taulent Xhaka (à gauche) et Bâle ont nettement pris l'ascendant sur Martins et YB.

Taulent Xhaka (à gauche) et Bâle ont nettement pris l'ascendant sur Martins et YB. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Devant son public, Bâle a réussi à briser l’hégémonie bernoise, ce qu’il n’avait pas su faire lors de ses sept dernières confrontations contre YB (quatre défaites, trois nuls). En parvenant à dominer dimanche après-midi le double champion de Suisse, les Rhénans ont relancé aussi l’intérêt de la Super League, plus serrée que jamais en tête du classement. Après sa deuxième défaite de la semaine après celle déjà subie jeudi en Ligue Europa, YB ne compte désormais plus qu’un point d’avance.

L’absence de plusieurs titulaires pour blessure, notamment la perte de son capitaine Lustenberger, s’est fait cruellement ressentir alors que son vainqueur a mieux géré la double suspension ayant frappé Stocker et Ademi. Après le nouveau coup d’arrêt du leader, Bâle a démontré qu’il était armé pour retrouver sa couronne – la lutte pour le titre n’en sera que plus passionnante à suivre au printemps.

Un leader étrangement brouillon

Dans un Parc Saint-Jacques très honorablement garni, la partie a tenu toutes ses promesses, en tous les cas sur le plan de l’intensité dispensée par la démonstration bâloise. Alors que Seoane avait décidé d’associer Nsame et Hoarau en attaque au coup d’envoi, Edon Zhegrova devait fait très mal aux Bernois. La petite pépite kosovare de 20 ans s’est payé toutes les audaces sur son flanc droit.

C’est d’ailleurs lui qui a fabriqué l’ouverture du score. Après avoir effacé un Zesiger trop vite dépassé, Zhegrova manquait sa frappe – son tir raté se transformait alors en offrande parfaite pour le Brésilien Cabral qui pouvait marquer dans la cage désertée par Von Ballmoos.

Sept minutes plus tard, Bua déposait un corner sur la tête d’Alderete, dont la reprise décroisée offrait un bonheur express à un FCB pas loin d’être euphorique. Dans la foulée, il fallait une parade monstrueuse du portier bernois pour empêcher Zuffi d’exploiter davantage les errances d’une défense très peu à son affaire. Pour YB, la meilleure occasion de la première période devait revenir à Nsame, lequel perdait son duel face à Omlin (18e). En panne d’inspiration, le leader est apparu étrangement brouillon dans son expression offensive, alors même que le contrôle du ballon lui appartenait pourtant.

L'invité saint-gallois

YB a certes tenté de réagir dès le retour de vestiaire mais Ngamaleu, pourtant idéalement placé, a manqué le but qui aurait alors pu tout changer. Dans la foulée, Zhegrova, servi par Zuffi, se chargeait d’enfoncer les Bernois en se faisant l’auteur d’une frappe merveilleuse après s’être ouvert trop facilement le chemin du but.

A 3-0, Bâle a alors joué sur du velours, son adversaire peinant à esquisser une révolte, à se montrer dangereux – hormis lorsque Nsame a trouvé le chemin des filets, un but qui devait être refusé aux visiteurs en raison d’une faute préalable sur Cömert. Gérant parfaitement son avance, le club rhénan ne pouvait rêver d’un meilleur premier dimanche après-midi de décembre. Indiscutable, sa victoire relance la lutte en tête de la Super League, avec trois prétendants réunis à la queue leu-leu, séparés par deux points seulement, avec l’invité FC Saint-Gall pour arbitrer le duel YB-Bâle.

Bâle – Young Boys 3-0 (2-0)

Parc Saint-Jacques. 30’965 spectateurs. Arbitre: M. Klossner.

Buts: 6e Cabral 1-0, 13e Alderete 2-0, 48e Zhegrova 3-0.

Bâle: Omlin ; Widmer, Cömert, Alderete, Petretta ; T. Xhaka, Frei ; Zhegrova (76e Okafor), Zuffi, Bua (35e Pululu, 88e Riveros) ; Cabral. Entraîneur: M. Koller.

Young Boys: Von Ballmoos ; Lotomba (68e Janko), Sörensen, Zesiger, Garcia ; Fassnacht, Martins, Aebischer, Ngamaleu (68e Spielmann); Hoarau (66e Assalé), Nsame. Entraîneur: G. Seoane.

Notes: Bâle sans Kuzmanovic, Ramires, van Wolfswinkel (blessés), Stocker, Ademi (suspendus). YB sans Camara, Gaudino, Lustenberger, Lauper, Sierro, Sulejmani (blessés). En l’absence de Lustenberger, Hoarau hérite du brassard de capitaine. 35e: sortie de Bua pour blessure. 72e: but de Nsame annulé pour une faute préalable.

Avertissements: 45e Zhegrova, 54e Garcia, 73e Janko, 83e Frei.

Créé: 01.12.2019, 18h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mayor et Queloz reçoivent leur prix Nobel à Stockholm
Plus...