Il s’arrête et lève les bras un tour trop tôt

AthlétismeHagos Gebrhiwet a bien cru qu’il avait gagné le 5000 m d'Athletissima, vendredi. Mais il restait un tour à courir...

Hagos Gebrhiwet (à dr.) s'est fait une fausse joie.

Hagos Gebrhiwet (à dr.) s'est fait une fausse joie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Ethiopien Hagos Gebrhiwet a faussé compagnie au peloton lors de l’avant dernier tour, vendredi soir sur le 5000 m d’Athletissima. Il a franchi la ligne, a serré le poing puis levé les bras, persuadé d’avoir gagné. Problème? Il restait un tour à parcourir pour boucler les 5 km de course…

Incroyable, l’erreur a bien sûr coûté la victoire au triple médaillé dans la discipline aux Mondiaux et aux Jeux olympiques. La foule a bien tenté de l’alerter. Mais lorsque Gebrhiwet s’est rendu compte qu’il restait 400 mètres à parcourir, les favoris lui étaient passés devant. Et l’Ethiopien n’a jamais été en mesure de reprendre le rythme, bouclant l’épreuve au 10e rang, loin derrière le vainqueur, son compatriote Yomif Kejelcha (13’00’’56). Fou!

Créé: 06.07.2019, 08h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les 30 ans du mur de Berlin
Plus...