Granit Xhaka passe par tous les états d’âmes

FootballAuteur d'un coup franc somptueux, le Bâlois est fautif sur le penalty concédé par Arsenal, contraint au nul (2-2) à Crystal Palace.

Granit Xhaka

Granit Xhaka Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fin de série pour Arsenal. Après onze victoires d'affilée toutes compétitions confondues, les Gunners ont lâché deux points dimanche après-midi sur le terrain de Crystal Palace (2-2). Aligné comme latéral gauche lundi en championnat puis cette semaine en Europa League, Granit Xhaka était à nouveau reconduit à ce poste par son entraîneur Unai Emery.

Auteur d'un coup franc magistral pour égaliser à un but partout (voir ci-dessous), l'international suisse est fautif sur le penalty concédé par Arsenal en toute fin de match. Alors que les Gunners menaient 2-1 grâce à un but de Pierre-Emerick Aubameyang depuis la 56e minute, Granit Xhaka partait à la faute dans un duel avec Wilfried Zaha dans la surface.

Quelques instants plus tard, Luka Milivojevic transformait le penalty qui offrait le nul à Crystal Palace, auteur de ses deux premiers buts de la saison à domicile dimanche. Entré en jeu à la pause à la place d'Hector Bellerin, Stephan Lichtsteiner a disputé l'intégralité de la seconde période.

Les Blues déroule sans Hazard

Manchester United s'est offert une rare victoire contre Everton (2-1) grâce à un grand Anthony Martial, alors que Chelsea a pris provisoirement la deuxième place grâce à son large succès à Burnley (4-0), dimanche lors de la 10e journée de Premier League. Tout cela bien sûr avant le choc Tottenham-Manchester City de lundi soir en clôture de la journée.

Sans son meneur de jeu Hazard, touché au dos, Chelsea a tout de même brillé à Turf Moor. Avec ce large succès, les Blues, toujours invaincus en championnat, mettent derrière eux une période un peu compliquée, avec seulement une seule victoire sur les quatre dernières journées. A la baguette en l'absence du génie belge, Barkley a repris le flambeau. Il a d'abord offert l'ouverture du score à Morata (22), avant de battre Hart d'une frappe du gauche (57). Le jeune milieu international a ensuite lancé Willian pour le but du 3-0 sur une belle frappe enroulée, peu après l'heure de jeu (62). Enfin, Loftus-Cheek y est lui aussi allé de son but dans le temps additionnel (90+2), trois jours après avoir réussi un triplé contre Borisov en Europa League (3-1).

Un grand Martial fait gagner les Red Devils

Sans forcément impressionner, Manchester United a été cherché sa deuxième victoire lors des trois dernières journées grâce à un excellent Martial. Alors que les hommes de José Mourinho n'ont pas forcément dominé face aux Toffees, ils ont tout de même fait un nouveau pas dans la bonne direction, se remettant de leur défaite en milieu de semaine contre la Juventus. Mais les "Red Devils" doivent surtout leur succès à la performance de leur ailier français.

Il a d'abord obtenu un penalty, transformé en deux temps par Pogba (27). Puis, le champion du monde a ensuite servi Martial qui a réussi un bijou de frappe brossée depuis le coin de la surface pour donner une avance confortable aux siens (49). Les Mancuniens ont ensuite peiné en fin de match, quand Everton a poussé, mais s'ils ont concédé un penalty (transformé par Sigurdsson), ils ont tenu, se provoquant même quelques actions en contre-attaque.

Créé: 28.10.2018, 16h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jeanne Calment est bien la doyenne de l'humanité
Plus...