Le grand retour aux affaires de Tiger Woods

GolfL'ancien roi incontesté du golf a frôlé l'exploit à Palm Harbor lors du Valspar Championship.

Tiger Woods dans ses œuvres en Floride.

Tiger Woods dans ses œuvres en Floride. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Anglais Paul Casey s'est offert en Floride son deuxième titre sur le circuit nord-américain (PGA), neuf ans après le premier. Malheureusement pour lui, tout le monde n'avait d'yeux que pour son dauphin.

Et pour cause, il se nomme Tiger Woods et reste à 42 ans le joueur de golf le plus célèbre de la planète malgré les scandales et surtout trois dernières saisons calamiteuses. Il s'en est fallu de peu, notamment un putt de 20 m sur le trou no 18 qui l'aurait envoyé en barrage face à Casey, pour que le «Tigre», désormais 388e mondial, renoue avec la victoire, plus de quatre ans après son 79e et dernier succès.

Avec une dernière carte de 70 et un total de 275, Woods, déjà 2e en début de journée, a échoué à un coup de Casey (274). L'Américain, toujours très populaire comme l'a montré l'enthousiasme bruyant des spectateurs tout au long de la semaine, n'avait plus été à pareille fête depuis août 2013 et sa 2e place dans la première épreuve des play-off de fin de saison, The Barclays.

Premiers rôles

Alors qu'il disputait seulement sa quatrième épreuve depuis son retour sur le circuit après une saison 2017 quasi blanche, Tiger Woods a joué les premiers rôles pendant toute la semaine. «J'ai progressé un petit peu par rapport à mon niveau d'il y a quelques semaines», a indiqué le joueur aux 14 titres du Grand Chelem.

«Je continue de m'améliorer et d'être plus incisif, même si je n'ai pas joué aussi bien ce dimanche que je l'espérais», a-t-il poursuivi. A quatre semaines du premier tournoi du Grand Chelem de l'année, le Masters d'Augusta (5-8 avril), Woods a montré à la concurrence qu'il fallait à nouveau compter sur lui, malgré quatre opérations du dos entre 2016 et 2017.

Le succès de Casey lui donne des raisons d'espérer: l'Anglais de 40 ans ne s'était plus imposé sur le circuit PGA depuis l'Open de Houston 2014 et son dernier titre sur le circuit européen remontait à septembre 2014. Le week-end précédent, le Championnat du Mexique, comptant pour le prestigieux Championnat du monde (WGC), était revenu au vétéran américain Phil Mickelson qui attendait à 47 ans une victoire d'importance depuis plus de cinq ans.

(ats/nxp)

Créé: 12.03.2018, 08h48

Articles en relation

Tiger Woods reprend de l'assurance sur le green

Golf Le retour au premier plan de l'ancien no 1 mondial, si laborieux soit-il parfois, prend forme. Il finit 12e à Palm Beach Gardens. Plus...

De retour, Tiger Woods rate de peu le trou en un

Golf Le roi déchu du golf a repris la compétition à Torrey Pines, en Californie, après une année d'absence. Plus...

Tiger Woods lancera sa saison fin janvier

Golf Woods disputera sa première épreuve officielle de la saison 2018 fin janvier sur le parcours de Torrey Pines. Plus...

Tiger Woods: «J'ai montré des signes positifs»

Golf L'ancien roi du golf a terminé à la 9e place du Hero World Challenge pour son retour sur le green après dix mois d'absence. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...