Genève-Servette met fin à la série de Davos

Hockey sur glaceLes Genevois se sont imposés dans les Grisons face à des Davosiens qui restaient sur sept victoires consécutives.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Genève est parfaitement entré dans le match en imposant un pressing de tous les instants à des Davosiens peu habitués à voir un adversaire dicter son propre rythme. Hormis un tir sur le poteau d’Aaron Palushaj (5e), les Grisons ont subi le jeu lors de 20 premières minutes très enlevées (11 tirs à 6 pour les Genevois). A la 10e minute, les Aigles ont logiquement pris un avantage de deux longueurs en inscrivant deux buts en l’espace de 43 secondes. C’est Jonathan Mercier qui a ouvert les feux avant que Daniel Winnik ne dévie un tir de Mike Völlmin.

Une performance majuscule

Malgré une domination encore plus évidente dans le tiers médian (14 tirs à 6!), les Aigles n’ont pas su faire évoluer le score. Ils ont dû attendre jusqu’à la 56e minute pour s’offrir un succès sur la route qui les fuyait depuis le 27 septembre (victoire en prolongation à Lugano). Alors que Fabrice Herzog avait redonné un semblant d’espoir à ses couleurs en tout début de 3e tiers (1-2), l’ailier américain n’a pas manqué son face-à-face pour assurer le succès des Aigles. Le 3-2 inscrit par Palushaj est tombé bien trop tard (à 11 secondes de la sirène), pour remettre en cause la victoire genevoise.

Ces trois points sont particulièrement bienvenus pour les hommes de Pat Emond qui ont réalisé une performance majuscule tant sur le plan offensif que défensif. Ce HC Davos virevoltant couchait jusqu’à ce match contre les Aigles sur un matelas de sept victoires consécutives. Le réveil a été douloureux et donne encore plus de relief au succès genevois.

Grégoire Surdez, Davos

Davos - GE Servette 2-3 (0-2 0-0 2-1)

Vaillant Arena 4361 Spectateurs

Arbitres: MM. Massy et Hebeisen; Kovacs/Cattaneo

Buts: 10e (9’02) Mercier (Berthon, Douay) 0-. 10e (9’48) Winnik (Völlmin , Richard) 0-2. 41e Herzog (Baumgartner, Ambühl) 1-2. 56e Wingels (Völlmin) 1-3. 60e (59’49) Palushaj 2-3.

Davos: Van Pottelberghe; Du Bois, Jung; Rantakari, Paschoud; Stoop, Guerra; Kienzle; M. Wieser, Lindgren, Palushaj; Hischier, Corvi, Tedenby; Ambühl, Baumgartner, Herzog; Frehner, Aeschlimann, D. Wieser; Eggenberger. Entraîneur: Wohlwend.

GE Servette: Mayer; Karrer, Maurer; Jacquemet, Tömmernes; Mercier, Lecoultre; Völlmin; Wingels, Richard, Rod; Kast, Fehr, Winnik; Mallard, Smirnovs, Miranda; Douay, Berthon, Bozon; Riat. Entraîneur: Emond.

Pénalités: 2x2’ contre les deux équipes.

Notes: Davos sans Nygren (blessé). GE Servette sans Wick, Descloux, Fritsche (blessés). De 57’45 à la fin du match Davos joue sans gardien.

Créé: 16.11.2019, 22h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mayor et Queloz reçoivent leur prix Nobel à Stockholm
Plus...