Passer au contenu principal

À Genève, la piste ne mène pas au jackpot, mais elle est très prisée

Il y aura du beau monde samedi au Bout-du-Monde. AtletiCAGenève fait des prodiges avec des clopinettes et beaucoup de passion.

De gauche à droite: Mujinga Kambundji, Christophe Lemaitre et Lea Sprunger.
De gauche à droite: Mujinga Kambundji, Christophe Lemaitre et Lea Sprunger.
Keystone

Coincé entre deux meetings de la Ligue de diamant, jeudi à Oslo et dimanche à Stockholm, AtletiCAGenève pourrait faire grise mine. Les stars sous les projos et les intermittents du spectacle recalés au Bout-du-Monde! Mais ce n’est pas ainsi que les organisateurs de la réunion genevoise envisagent la situation. Si le prestige n’a jamais été leur obsession, la promotion de l’athlétisme a toujours été leur motivation première. «Même avec des moyens financiers limités, on peut viser la qualité, assure Walter Zecca, le président du meeting. On carbure à la passion et les athlètes, venus de tous les horizons, nous le rendent bien.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.