Froome pris pour un touriste et mis à terre!

CyclismeLe Britannique a subi le zèle d'un gendarme qui ne l'a pas reconnu après la 17e étape.

Le Britannique a été bousculé par un gendarme

Le Britannique a été bousculé par un gendarme Image: @AlbertSecall

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cette journée de mercredi n'a pas été simple pour Chris Froome. Non seulement le coureur de la Sky a probablement mis de côté ses ambitions de cinquième triomphe à Paris, mais il a ensuite été mis à terre par un gendarme particulièrement zélé. Alors qu'il ne l'a pas reconnu, l'officier l'a bousculé et désarçonné comme le prouvent les images qui ont fait le tour des réseaux sociaux depuis le début de soirée.

Après avoir perdu 1'35'' lors de la terrible montée vers le Col de Portet, le quadruple vainqueur du Tour de France (2013, 2015, 2016 et 2017) pensait en avoir (enfin) terminé avec les émotions fortes. C'était sans compter sur la descente en plaine pour rejoindre l'hôtel de son équipe. Alors qu'un policier croyait qu'il était un cyclo-touriste à contre-sens, Chris Froome a été stoppé net dans sa tentative de rejoindre ses coéquipiers. Bousculé, il a été mis au sol.

Après avoir été apostrophé avec force sifflet, Chris Froome a manifestement pu décliner son identité à l'officier qui l'a ensuite aidé à remonter sur sa bicyclette pour terminer tant bien que mal sa journée. Sifflé et hué tout au long de ce Tour de France, le Britannique ne pensait pas encore devoir faire face aux policiers lors de cette Grande Boucle où décidément rien ne lui sera épargné.

Créé: 25.07.2018, 20h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...