La France peut remercier son gardien Lloris

Foot - Mondial 2018Les Bleus sont allés s'imposer 1-0 en Bulgarie pour conserver la tête du groupe A. Mais ils ont connu quelques frayeurs.

Hugo Lloris a dû effectuer quelques arrêts de grande classe pour préserver les trois points de la victoire.

Hugo Lloris a dû effectuer quelques arrêts de grande classe pour préserver les trois points de la victoire. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La France a cette fois-ci évité le piège bulgare. Vingt-quatre ans après une défaite mémorable qui les avait privés de la Coupe du monde 1994, les Bleus sont allés s'imposer 1-0 à Sofia pour conserver la tête du groupe A des éliminatoires du Mondial 2018. Ils gardent une longueur d'avance sur la Suède, qui a atomisé le Luxembourg 8-0.

Les protégés de Didier Deschamps ont assuré le service minimum à Sofia, où la France n'avait plus gagné depuis... 1932. Le but inscrit dès la 3e minute de jeu par le milieu du PSG Blaise Matuidi fut le seul d'une rencontre dans laquelle le portier français Hugo Lloris a dû effectuer quelques arrêts de grande classe pour préserver les trois points de la victoire.

La France a vraisemblablement fait le plus dur dans cette poule, un mois après l'humiliant 0-0 concédé à domicile face aux modestes Luxembourgeois. Une victoire mardi face à la Biélorussie lui assurera sa qualification directe.

La Suède, qui a écrasé le Luxembourg grâce notamment à un quadruplé de Marcus Berg, est pour sa part quasiment assurée de terminer à l'une des deux premières places du groupe. Les hommes du sélectionneur Janne Andersson comptent trois points d'avance sur les Pays-Bas, vainqueurs 3-1 en Biélorussie. Ils se déplaceront certes en terre néerlandaise mardi, mais affichent une différence de but bien plus favorable que les Pays-Bas ( 19, contre 7 pour les «Oranje»).

La Bosnie perd gros

La Bosnie-Herzégovine a par ailleurs perdu toute chance de disputer la Coupe du monde. Edin Dzeko et ses équipiers se sont inclinés 3-4 à Zenica face à la Belgique, qui fut la première nation européenne à décrocher sur le terrain son ticket pour la Russie, au terme d'un match complètement fou: les Bosniens menaient 2-1 à la mi-temps, et semblaient à nouveau avoir le vent en poupe lorsqu'ils égalisaient à 3-3 à la 82e.

Deuxièmes de ce groupe H avant cette journée, les Bosniens ont cédé ce rang à la Grèce, qui l'a emporté 2-1 à Chypre. Les Grecs comptent 16 points, soit deux de plus que la Bosnie-Herzégovine, et recevront Gibraltar mardi...

(ats/nxp)

Créé: 07.10.2017, 23h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Croisières: les superpaquebots débarquent
Plus...