Passer au contenu principal

Les Français toujours en tête dans des mers très dures

Pas de changement mercredi soir: le Français Armel Le Cléac'h mène toujours dans l'océan Indien. Il devance ses compatriotes François Gabart et Jean-Pierre Dick après 25 jours de course.

Armel Le Cléac'h.
Armel Le Cléac'h.
AFP

Les huit premiers concurrents étaient sévèrement malmenés dans des mers très dures qui ne les ont pas empêchés de maintenir des vitesses élevées. «Lorsqu'on tape dans une vague, après avoir atteint des vitesses faramineuses, le bateau enfourne et s'arrête. Ça fait beaucoup de bruit, c'est très inconfortable, très humide», a confié Jean-Pierre Dick à la vacation de la mi-journée.

La situation était encore pire encore pour le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss/5e), le marin le plus méridional de la flotte (43° sud), certes le plus rapide ces dernières 24 heures, mais aussi le plus secoué. «Le bateau part en surf à 26-27 noeuds et tape violemment. Il y a eu des moments un peu effrayants. C'est bien pour la vitesse mais ce serait pas mal que ça se calme un peu», a-t-il indiqué dans la matinée.

«L'atmosphère est lourde, plombée», a commenté le Suisse Dominique Wavre (Mirabaud/8e). «C'est le shaker... Avec le vent qui faiblit, le bateau manque d'appuis.»

Classement à 20h: 1. Armel Le Cléac'h (Fr), Banque Populaire, à 17'028,3 milles de l'arrivée. 2. François Gabart (Fr), Macif, à 13,3 milles du premier. 3. Jean-Pierre Dick (Fr), Virbac Paprec 3, à 42,7. 4. Bernard Stamm (S), Cheminées Poujoulat, à 44,3. 5. Alex Thomson (GB), Hugo Boss, à 161,1. 6. Mike Golding (GB), Gamesa, à 637,2. 7. Jean Le Cam (Fr), SynerCiel, à 719,4. 8. Dominique Wavre (S), Mirabaud, à 724,6. 9. Javier Sanso (Esp), Acciona, à 1344,7. 10. Arnaud Boissières (Fr), Akena Vérandas, à 1649.

(si)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.