Finale mouillée, festival de chutes à Valence

MotocyclismeIl a plu sans discontinuer ou presque sur le circuit de Cheste. Un gamin turc de 15 ans a créé la sensation en Moto3.

Andrea Dovizioso (04) et Alex Rins (42) ont été parfaits sur la piste détrempée de Cheste.

Andrea Dovizioso (04) et Alex Rins (42) ont été parfaits sur la piste détrempée de Cheste. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les météorologues ne se sont pas trompés: il a plu sans discontinuer ou presque sur le circuit de Cheste, aux portes de Valence. Corollaire: des chutes en grand nombre, une sensation en Moto3 et une course jouée en deux actes en MotoGP, après la présentation du drapeau rouge.

A ce moment de la journée, Marc Marquez (nouvelle chute, nouveau souci avec son épaule gauche), Viñales, Miller, Petrucci, Iannone, Morbidelli et Lüthi étaient déjà revenus à leur stand, après avoir volé dans le ciel couvert de Valence: «Dans ma tête, les choses étaient claires: je ne me suis pas bloqué sur ce fameux petit point qui aurait pu tomber en faisant une course d’attente. J’étais décidé de tout donner, je l’ai fait, je revenais sur Bautistá, je roulais au même rythme que Nakagami lorsque la roue arrière est partie en aquaplaning, il n’y avait rien à faire», explique Lüthi. Highside impressionnant, dont il s’est relevé sans mal.

Dans la «seconde course», Andrea Dovizioso (Ducati) a été parfait, tout comme Alex Rins (Suzuki). Longtemps en bagarre avec eux, Valentino Rossi n’a pas échappé à la chute, même s’il a pu repartir pour marquer les trois points de la 13e place. L’exploit de ce GP est signé Pol Espargaró, qui offre à KTM son premier podium en MotoGP.

Vainqueur à 15 ans et 115 jours!

Ce dernier GP de la saison 2018 a aussi été marqué par un événement historique: lauréat cette année de la Red Bull Rookies Cup, «la» formule de promotion à laquelle participeront, l’an prochain, deux jeunes Suisses – le Fribourgeois Jason Dupasquier et le Bâlois Noah Dettwiler -, le Turc Can Öncü est devenu, à 15 ans et 115 jours, le plus jeune vainqueur de l’histoire des GP. C’était son premier départ dans une course du championnat du monde Moto3 et il a maîtrisé avec le calme d’un vieux briscard, les innombrables pièges de l’asphalte glissant.

En Moto2, Dominique Aegerter (KTM) termine onzième et Jesko Raffin (Kalex) quinzième, après avoir dû sortir de la piste dans le premier tour pour ne pas être embarqué dans la chute qui a mis fin aux espoirs de Marini, Baldassari et Mir. Reparti dernier, le Zurichois a marqué le point de la quinzième place.

Créé: 18.11.2018, 16h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...