Federer: «Les choses n'allaient pas comme je voulais»

TennisQualifié pour le 2e tour, le Bâlois a tenté d'expliquer son retard à l'allumage face à Lloyd Harris mardi.

Roger Federer a pris congé du public du Center court sur une victoire. La suite jeudi.

Roger Federer a pris congé du public du Center court sur une victoire. La suite jeudi. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer, vous avez dit par le passé être nerveux lors de certains premiers tours. C'était cela au premier set?

Oui, enfin, je pense que c'est une combinaison de plusieurs choses. Je ne me sentais pas forcément nerveux la veille, lundi. Mais une fois que j'étais sur le court, mes jambes ne bougeaient pas et les choses n'allaient pas comme je voulais. Je trouvais juste que c'était lent et que je n'avais pas d'impact. Il a fait du bon boulot sur ses jeux de retour, je ne pense pas avoir servi un ace sur les deux premiers sets. Je ne trouvais pas mes spots et il était bon, donc j'ai galéré. En défense, j'étais faible. Mais avec mon expérience, j'ai su rester calme. Je sais que j'ai d'autres choses en stock pour m'en sortir. Cela m'a juste pris un peu de temps.

Le fait que Lloyd Harris connaisse tout de vous et que l'inverse ne soit pas vrai, cela a joué un rôle?

Peut-être un petit, oui. Il a une technique au service un peu comme celle d'Oscar Otte à Roland-Garros. Les deux frappent ce coup balle montante et j'avais déjà eu de la peine contre l'Allemand à Paris. Au début, j'étais en retard dans mon allègement (ndlr: la reprise d'appuis avant le retour). Et dans le jeu, je ne connaissais pas trop les zones qu'il aime toucher; j'ai mis un peu de temps à comprendre. Mais je préfère être dans ma peau, celle du champion. A partir du moment où j'ai commencé à mieux lire son jeu, que je savais où il pouvait me surprendre ou pas, j'ai pu me lâcher de plus en plus. Perdre ce premier set a peut-être lancé mon tournoi. Ça y est, Wimbledon, c'est parti maintenant.

Que savez-vous de votre adversaire au prochain tour, Jay Clarke?

Je ne le connais pas très bien. J'ai regardé la fin de sa rencontre un peu. J'avais joué contre Noah Rubin (battu par Clarke) l'année dernière en Australie, il me semble. Je le connaissais donc un peu mieux. Mais j'ai déjà croisé quelques fois Jay Clarke.

Créé: 02.07.2019, 20h39

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.