Federer bousculé par Wawrinka à Indian Wells

TennisRoger Federer, N.2 mondial, s'est qualifié mercredi pour les quarts de finale du tournoi Masters 1000 d'Indian Wells en battant difficilement Stanislas Wawrinka.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il s'en est défait 6-3, 6-7 (4/7), 7-5 en 2h20.

Federer, tenant du titre dans le désert californien, va rencontrer jeudi l'Espagnol Rafael Nadal (N.5), qui a lui battu le Letton Ernests Gulbis 4-6, 6-4, 7-5 en 2h33.

Le Bâlois, en quête à Indian Wells de son premier trophée ATP depuis août 2012 (Cincinnati), a vécu face à Wawrinka son premier vrai test du tournoi après deux premiers tours très faciles.

Il avait en effet passé moins de deux heures sur le court pour éliminer l'Ouzbek Denis Istomin, 43e mondial, puis le Croate Ivan Dodig, 60e mondial, en ne cédant qu'un total de neuf jeux à ces deux joueurs.

Federer, qui a perdu sa mise en jeu à trois reprises, une fois par set, a été breaké sur un jeu blanc alors qu'il servait pour le match dans la deuxième manche (5-4). Perturbé au service, il a cédé la manche sur une double faute.

Le Bâlois a perdu son service dans le troisième jeu du dernier set mais a tout de suite pu corriger le tir. Il a de nouveau senti le vent du boulet à 4-4, quand il a dû faire face à une nouvelle balle de break.

C'est toutefois Wawrinka qui a plié sur son service trois jeux plus tard en commettant une grosse faute de coup droit pour donner une balle de match à Federer, qui a battu son copain pour la treizième fois en quatorze rencontres et pour la dixième fois en dix matches sur ciment (hardcourt). (afp/nxp)

Créé: 14.03.2013, 06h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...