Passer au contenu principal

TennisFedCup: Des inconnues pour Heinz Günthardt

Avant Suisse - Canada, vendredi, le capitaine de l'équipe de Suisse va devoir répondre à plusieurs interrogations.

Heinz Günthardt aura des réponses à ses questions jeudi lors du tirage au sort.
Heinz Günthardt aura des réponses à ses questions jeudi lors du tirage au sort.
Keystone

Vendredi et samedi, la Suisse affronte le Canada en Fed Cup à Bienne et Heinz Günthardt, le capitaine des Suissesses, va devoir prendre des décisions malgré plusieurs inconnues.

La première concerne la force des adversaires. Les Canadiennes ont fait le voyage avec Bianca Andreescu, No6 mondiale et gagnante du dernier US open, mais qui ne pourra peut-être pas défendre ses couleurs.

Blessée depuis le Masters en fin d’année dernière, la joueuse de 19 ans n’a plus rejoué depuis. «Nous ne sommes pas en mesure de prendre une décision, nous évaluons la situation au jour le jour», a d’ailleurs déclaré la capitaine canadienne, Heidi El Tabakh.

Pour accompagner Andreescu, elle a aussi emmené Eugenie Bouchard, aujourd’hui 267e mondiale, mais qui fut No5 (2014). Si elle a bien gagné quelques matches en ce début d’année, on ne sait rien de ses qualités actuelles.

Qui avec Bencic?

La deuxième inconnue concerne le choix des joueuses suisses. Si Belinda Bencic (WTA 5) sera la No1, Heinz Günthardt ne sait pas encore qui de Jil Teichmann (WTA 68), Viktorija Golubic (WTA 93) ou Stefanie Vögele (WTA 99) sera la No2. «Il y a trop de points d'interrogation pour véritablement savoir ce qui va se passer, alors mieux vaut nous contenter de nous préparer individuellement à être dans les meilleures conditions possibles sur le court», a expliqué le capitaine.

La cinquième joueuse, Timea Bacsinszky (WTA 269), est déjà heureuse d’être avec ses copines. «Etre là et ne pas être ridicule à l'entraînement face à mes coéquipières, c'est déjà une victoire», a-t-elle commenté.

Au terme de cette rencontre, l’équipe gagnante rejoindra, avec les sept autres vainqueurs des qualifications, la finale à Budapest (Hon), du 14-19 avril, pour laquelle sont déjà qualifiées l’Australie, la France, la Hongrie et la République tchèque.

Yves Desplands

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.