Passer au contenu principal

FootballBâle s’écroule à Eindhoven

Dominés dans le jeu, les Suisses ont craqué en fin de match contre le PSV (défaite 3-2) au 2e tour qualificatif de la Ligue des champions.

Xhaka et Dumfries manquent le ballon.
Xhaka et Dumfries manquent le ballon.
Keystone

Si la Suisse est le pays des banques, le FC Bâle a longtemps pensé réaliser un hold-up parfait à Eindhoven mardi. Dominés de la tête et des épaules, les joueurs de Marcel Koller menaient jusqu’à la 89e minute contre le PSV, lors du match aller du deuxième tour qualificatif de la Ligue des champions. Les Bataves ont néanmoins décroché une victoire cent fois méritée en fin de match (3-2). Lammers a égalisé (89e), avant que Malen (93e) ne fasse exploser le stade.

Des latéraux dépassés

Les Bâlois n’auront ainsi pas le choix mardi prochain au Parc Saint-Jacques. Ils devront s’imposer pour continuer l’aventure en Ligue des champions. Les deux buts inscrits à l’extérieur seront le seul motif de satisfaction pour des Rhénans complètement dépassés en terres néerlandaises.

Les latéraux bâlois, Taulant Xhaka et Silvan Widmer, ont vécu un calvaire mardi soir face à un PSV virevoltant. Le Portugais Bruma, irrésistible sur l’aile gauche, a signé l’ouverture du score dès la 14e minute de jeu déjà. Noyé dans le jeu, le FC Bâle est pourtant parvenu à sortir la tête de l’eau de façon miraculeuse juste avant la pause. Albian Ajeti a égalisé sur son seul ballon dans les arrêts de jeu (1-1).

Fin de match folle

Au fil des minutes, Eindhoven est passé de la maîtrise à la frustration face à des Suisses parfaitement repliés (à défaut d’être inspirés). Le défenseur paraguayen Alderete, transféré à Bâle cet été, a plongé le PSV en plein doute grâce à une tête puissante sur corner (79e, 1-2).

Un avantage inespéré pour les Rhénans mais le FCB n’est pas parvenu à tenir bon en fin de match. Pire, les visiteurs se sont liquéfiés, concédant deux buts en cinq minutes (89e et 93e). Une défaite, bien que cruelle vu le scénario, qui est malgré tout logique. Il s’agira de montrer un tout autre visage mardi prochain à Bâle pour le match retour.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.