Farrington s'impose, les Suisses hors du coup

HippismeLe numéro un mondial américain a fait honneur à son statut lors du Grand Prix du CHI de Genève. Les Suisses ont manqué le coche.

L'Américain Kent Farrington a remporté le Grand Prix 2017 du CHI de Genève.

L'Américain Kent Farrington a remporté le Grand Prix 2017 du CHI de Genève. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Numéro un mondial incontesté, l'Américain Kent Farrington s'est adjugé le Grand Prix du CHI de Genève, dernière levée 2017du Grand Chelem, au terme d'un barrage qu'il a une fois de plus avalé à toute vitesse. Un barrage dont aucun des six Suisses en lice n'a su forcer la porte.

Si le meilleur cavalier national a été Martin Fuchs (Clooney), onzième, le plus frustré doit sans doute être Steve Guerdat. Le Jurassien, dans son jardin, a été trahi par sa jument Bianca, dont les postérieurs ont balayé l'entrée d'un double sur bidet final qui a fait beaucoup de dégâts dans la première manche.

Balsiger, la révélation

Le champion olympique 2012 a terminé dix-septième, derrière le jeune Bryan Balsiger (20 ans) qui a confirmé depuis jeudi avoir le potentiel pour viser très haut. «Je suis très content de mes quatre jours, j'ai emmagasiné beaucoup d'expérience», a expliqué le champion d'Europe des jeunes cavaliers. «J'ai monté sans me poser de question et ai été bien aidé par des gens comme Steve Guerdat lorsque je doutais par exemple sur certains contrats de foulées.»

Le Neuchâtelois s'est classé seizième sur Clouzot de Lassus, un beau résultat sachant qu'il n'avait encore jamais monté à un tel niveau. «Je suis très fier de ce qu'il a montré à Genève», s'est enthousiasmé auprès de l'ats Andy Kistler.

Mais le chef d'équipe a aussi fait part de sa «très grande déception» au sujet de ce Grand Prix, tout en dressant un bilan positif d'une année 2017 marquée par les performances admirables de Steve Guerdat lors des différents Prix des Nations - aucun cavalier n'a aligné autant de sans faute que lui - et, bien sûr, la médaille de bronze par équipes aux Européens de Göteborg.

Reste que les Suisses sont demeurés en retrait lors de ce 57e CHI, n'ayant remporté que deux épreuves grâce à Pius Schwizer lors de Six-Barres qui flirtent toutefois avec l'exhibition et à Martin Fuchs dans une Grande Chasse comptant certes pour le classement mondial, mais à la participation pas très relevée cette année.

«Je crois quand même que de voir monter Pius et Werner Muff avec des chevaux de 8 et 9 ans (NDLR: ils ont terminé respectivement 28e et 36e) est un signal positif pour l'avenir, surtout sur un parcours aussi difficile que dimanche à Palexpo», conclut Andy Kistler.

Un tracé difficile

Rarement en effet le CHI de Genève n'avait concocté un tel tracé initial, épouvantable de difficultés. Ils ne sont que cinq - sur quarante partants - à avoir pu trouver le bon dosage entre rapidité et sécurité. «Quand tous les meilleurs cavaliers et chevaux sont réunis, il faut donner un temps limite court, et les constructeurs ont fait un superbe parcours», a apprécié le vainqueur du jour.

«Oui, ils ont fait un très bon travail», a acquiescé le Belge Grégory Wathelet, troisième sur Coree. «C'était un bon compromis car il fallait aller vite, le temps était serré, mais sans forcer sur les chevaux.» Un exercice dans lequel excelle le phénomène Kent Farrington.

Celui qui avait déjà gagné vendredi soir à Palexpo, où il avait remporté la finale du Top 10 en 2015, est capable de franchir tous les obstacles au galop grâce à une maîtrise des distances extraordinaire et à une baraka qui ne le quitte plus depuis une année.

L'Américain, en retard jusqu'à l'avant-dernier obstacle du barrage, a toutefois dû aller puiser au plus profond de sa Gazelle (une Belge de 11 ans) pour devancer de 53 centièmes le Suédois Henrik von Eckermann (Mary Lou) et de 73 centièmes Grégory Wathelet. Oui, les trois cavaliers sur le podium ont tous terminé dans la même seconde! (ats/nxp)

Créé: 10.12.2017, 17h00

Articles en relation

Kevin Staut maître parmi les maîtres à Genève

Hippisme Le cavalier français a remporté samedi la finale du Top 10 mondial disputée lors du CHI de Genève. Guerdat 10e. Plus...

Six Suisses au départ du Grand Prix dimanche

Hippisme - CHI de Genève La Suisse sera représentée par six cavaliers au CHI de Genève, dont le jeune Neuchâtelois Bryan Balsiger. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...