L'ex-président de la Fédération brésilienne suspendu à vie

FootballRicardo Teixeira a été suspendu à vie pour corruption, a annoncé vendredi la FIFA.

M. Teixeira a occupé la présidence de la CBF de 1989 à 2012.

M. Teixeira a occupé la présidence de la CBF de 1989 à 2012. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Gendre de l'ex-président de la FIFA Joao Havelange, aujourd'hui décédé, M. Teixeira a été suspendu à vie et a écopé d'une amende d'un million de francs suisses pour avoir obtenu des dessous de table en échange de contrats accordés à des sociétés pour les droits médias et marketing de compétitions de la Confédération brésilienne de foobtall (CBF) et de la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL), entre 2006 et 2012.

Longtemps membre du comité exécutif de la FIFA, M. Teixeira a occupé la présidence de la CBF de 1989 à 2012.

L'enquête ouverte à son encontre par la Commission d'éthique de la FIFA, la justice interne de l'instance, a porté sur «divers systèmes de corruption essentiellement mis en place durant la période 2006-2012 et liés à son rôle dans l'octroi de contrats à des entreprises pour les droits médias et marketing de compétitions de la CBF, de la CONMEBOL et de la CONCACAF», a expliqué la FIFA dans son communiqué.

Contrairement à son successeur José Maria Marin, arrêté à Zurich en 2015 et condamné à 4 ans de prison par la justice américaine pour son implication dans le Fifagate, M. Teixeira n'a pas été jugé aux États-Unis, car il n'a jamais été extradé.

Marco Polo Del Nero, successeur de M. Marin, a également été suspendu à vie pour son implication dans ce vaste scandale. (AFP/nxp)

Créé: 29.11.2019, 16h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Toujours pas de vert au Conseil fédéral
Plus...