Examen de passage réussi pour le Critérium genevois

CyclismeLe talentueux Jonathan Russo est le premier à inscrire son nom au palmarès de l’épreuve.

<b><?EM-dummyText Texte gras ?></b>En tête, les cadors n’ont pas ménagé leurs efforts.

En tête, les cadors n’ont pas ménagé leurs efforts. Image: Tousport

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le pari est réussi. Bouclée la semaine dernière à Plan-les-Ouates, la première édition du Critérium genevois a rencontré un joli succès populaire. Au total, quelque 150 coureurs ont disputé tout ou partie des cinq étapes. «On ne peut que se montrer satisfait, note Loïc Hugentobler. Les cyclistes genevois ont joué le jeu. Seule la météo, qui nous a obligés à annuler la deuxième course, nous a finalement joué des tours.»

Initiateur du projet avec Claude Lauper, le président de l’UVG souligne avec plaisir la diversité du peloton, équitablement partagé entre licenciés (44) et non-licenciés (70). Si les cadors ont fait chauffer la grosse plaque, cela n’a pas empêché quelques cyclos de rouler en facteur, à Malval comme sur le circuit de Plan-les-Ouates, jugé plutôt casse-pattes. «Au départ, ça a frotté un peu, tout le monde voulait être devant. Mais au fil des tours et des étapes, tout le monde a trouvé sa place», raconte Loïc Hugentobler. Résultat des courses: seules cinq chutes ont été recensées pour un seul doigt cassé!

La dernière ronde, remportée par le talentueux Français Simon Buttner devant l’espoir genevois Jonathan Russo (No 1 en Suisse chez les amateurs) et le pistard Loïc Perizzolo, a été aussi électrique que le ciel. Mais elle n’a pas remis en cause le succès final de Russo, rentré frustré des Championnats de Suisse à Affoltern où de fâcheux ennuis mécaniques ont fait dérailler tous ses espoirs. «Dommage, il n’était pas loin du podium dans le contre-la-montre U23», regrette Hugentobler.

Chez les féminines, l’équipe Compressport Cycling Team a réussi un joli tir groupé, la régulière Elea Schneeberger s’imposant devant Elise Chabbey et Julie Pelloux.

L’an prochain, le Critérium genevois devrait repartir de plus belle, pour plusieurs tours à nouveau. Avec dix-huit écoliers en lice ce printemps, il a prouvé qu’il a un bel avenir devant lui. «On veillera juste à moins espacer les manches», note Loïc Hugentobler, qui planche déjà sur la suite à donner à cet essai parfaitement réussi. Pascal Bornand

(TDG)

Créé: 03.07.2017, 08h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Harcèlement: la parole des femmes se libère
Plus...