«El Nino» et les Canes craquent à Boston

Hockey sur glaceLes Bruins mènent 1-0 dans la finale de la conférence Est et peuvent doubler la mise face à Carolina dimanche.

Marcus Johansson est fêté par ses coéquipiers après son but.

Marcus Johansson est fêté par ses coéquipiers après son but. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La séquence de six victoires consécutives des Carolina Hurricanes a pris fin au terme de l’acte I de la finale de la Conférence Est des play-off de NHL. Au TD Garden de Boston, dans la nuit de jeudi à vendredi, les Bruins ont profité de l’indiscipline de l’équipe entraînée par Rod Brind’Amour pour s’imposer 5-2.

L’ailier grison Nino Niederreiter (16’48’’ de temps de jeu, différentiel de -1) et ses coéquipiers menaient 1-2 après 40 minutes grâce à des buts de Sebastian Aho et Greg McKegg. Mais ils ont craqué à l’entame de la troisième période alors qu’il se sont retrouvés à deux reprises en désavantage numérique. Le Suédois Marcus Johansson a égalisé après 42’36’’, le Québécois a signé le but de la victoire 28 secondes plus tard.

«C’est sûr que ces buts nous ont donné le momentum que nous recherchions depuis le début du match, a analysé Bergeron. Pour nous, c’est évident que l’avantage numérique a fait la différence ce soir.» Le revirement a forcément frustré les Canes. «Nous ne jouions pas un mauvais match, a indiqué Dougie Hamilton. Mais nous leur avons donné l’avance sur un plateau.»

En fin de partie, Boston a salé l’addition, glissant notamment le 4-2 dans un filet désert.

Créé: 10.05.2019, 08h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Hong Kong: un pays, deux systèmes
Plus...