Dominic Thiem brise le récital de Roger Federer

TennisImpressionnant pendant 1h30, le Bâlois a fini par céder face à l'Autrichien, malgré deux balles de match (6-3, 6-7, 4-6). Un grand moment de tennis.

Roger Federer n'affrontera pas Novak Djokovic.

Roger Federer n'affrontera pas Novak Djokovic. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer ne retrouvera pas Novak Djokovic en demi-finale de Madrid. Il lui a manqué un point pour transformer en victoire deux sets qui resteront comme un récital inachevé. C’est en effet dans un tie-break de la deuxième manche complètement fou que le Bâlois a obtenu deux balles de match, les deux fois sauvées par un Dominic Thiem impressionnant de résilience.

Vingt-quatre heures après s’être sorti en miraculé du piège Monfils, «RF» quitte donc Madrid frustré d’être passé si proche d’un exploit contre le «terrien No 1» du moment. Mais au-delà du résultat, il restera de ce match une foule de points magnifiques et d’excellentes vibrations à emmener vers Roland-Garros.

La première? Roger Federer a réussi le miracle transformer durant une heure la terre battue en moquette indoor. Jugez plutôt. À 6-3, 4-4, l’homme aux 20 titres du Grand Chelem culminait à 78% de première balle (84% au premier set). Or terre battue ou pas, Roger Federer devient injouable lorsque son taux de premier service monte à des niveaux record.

Dans sa carrière, il n’a perdu que deux matches à plus de 75%: contre Tsonga à Wimbledon (2011) et Nalbandian à Bâle en 2002. Face au récital longtemps proposé par «le Maître» sur son engagement, Dominic Thiem ne pouvait donc que s’accrocher et espérer «un trou d’air».

Le public s'est levé

C’est tout le mérite de l’Autrichien. «Domi» a su garder son calme face à la tempête. Mais il a aussi tenu sa ligne malgré les amorties obscènes, deux SABR (manqués certes) et des revers lâchés balle montante «façon Australie 2017». «Soulagé» de s’en être sorti contre Monfils, Roger Federer a traversé ce quart de finale sans pression, léger, inspiré. Mais Dominic Thiem n’est pas la référence actuelle sur terre battue pour rien – il a battu Nadal à Barcelone. Plus agressif en retour, plus lucide à l’échange, il avançait même avec courage pour sauver les deux balles de break du «Maître» dans un tie-break que l’Autrichien finissait par enlever 13 points à 11!

Sur sa lancée, l’Autrichien volait le service de «RF» d’entrée dans la manche décisive. Et malgré un sursaut d’orgueil (rebreak pour 4-4), finissait par imposer sa puissance et s’imposer encore un peu plus comme le favori du tournoi. Il était 19h20 quand «Domi» leva les bras vers son clan et un Nicola «El Vampiro» Massu extatique.

Le public de la «Caja Magica» pouvait se lever pour raccompagner Roger Federer. Il avait conscience d’avoir assisté à un match magnifique et à un deuxième set à ranger dans les armoires des «moments collectors de la saison 2019».

Créé: 10.05.2019, 19h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.