Passer au contenu principal

TennisStan Wawrinka au rendez-vous du 3e tour

Le Vaudois s'est imposé face au Français Jérémy Chardy au 2e tour de l'US Open. Il monte en puissance.

Rafael Nadal en larmes au moment de regarder une vidéo retraçant ses 19 titres en Grand Chelem.
Rafael Nadal en larmes au moment de regarder une vidéo retraçant ses 19 titres en Grand Chelem.
Keystone
Le Majorquin a remporté l'US Open pour la quatrième fois de sa carrière.
Le Majorquin a remporté l'US Open pour la quatrième fois de sa carrière.
Keystone
L'ex-No 1 allemande Angelique Kerber, aujourd'hui 14e à la WTA et qui s'était imposée à Flushing Meadows en 2016, a été éliminée par la Française Kristina Mladenovic, 7-5 0-6 6-4.
L'ex-No 1 allemande Angelique Kerber, aujourd'hui 14e à la WTA et qui s'était imposée à Flushing Meadows en 2016, a été éliminée par la Française Kristina Mladenovic, 7-5 0-6 6-4.
Keystone
1 / 40

Il réclamait moins d’hésitations et plus de «spontanéité et de fluidité» dans son jeu. Après sa convaincante démonstration de jeudi, Stan Wawrinka doit être satisfait. Brillant vainqueur de Jérémy Chardy (ATP 74) au 2e tour de l’US Open, le Vaudois a livré un match plein de bout en bout.

Reporté la veille à cause de la pluie, sa rencontre face au joueur français de 32 ans a débuté dans la chaleur et sous le soleil sur le court no 17. Solide sur sa mise en jeu, Stan Wawrinka a connu une première alerte à 4-4 qu’il a écartée avec brio, sur une défense héroïque. Et dans la foulée, c’est Jérémy Chardy qui lui a offert la première manche sur un plateau via une double faute. Bis repetita dans le second set où, à 2-2, et après avoir sauvé sa seconde balle de break du jour sans aucune marge de sécurité, le Suisse de 34 ans a de nouveau profité d’une double faute du Palois pour s’envoler au tableau d’affichage.

De retour dès vendredi sur le court en cas de victoire, Stan Wawrinka a dû toutefois jouer les prolongations. Sevré de balles de break dans la troisième manche, il s’est incliné au jeu décisif face à un Jérémy Chardy de très haut niveau dans le tie-break. Sans s’affoler, le Vaudois a repris sa marche en avant. Il a eu beau rater six balles de break à 1-0 dans le 4e set, il a hurlé son soulagement sur la septième pour mener 3-1 et dérouler jusqu’au bout, score final 6-4 6-3 6-7 (3) 6-3 en 2h44’.

La perte de la troisième manche ne doit pas occulter le fait que «Stanimal» a réussi un match abouti. C’est ce qu’il faudra avoir à l’esprit au moment de retrouver demain Paolo Lorenzi, vainqueur de Miomir Kecmanovic en cinq sets et 4h47'.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.