Le cri d'une spectatrice gâche la joie de Konta

WimbledonJohanna Konta, première joueuse Britannique à atteindre les demies depuis 1977, a dû contenir son bonheur mardi.

Johanna Konta juste après la balle de match victorieuse.

Johanna Konta juste après la balle de match victorieuse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Wimbledon, Johanna Konta est soutenue par tout un peuple qui la voit comme une héritière possible de Virginia Wade, dernière Britannique sacrée dans le «temple» en 1977. Devant des spectateurs en transe, celle qui n'a jamais joué une finale en Grand Chelem a renversé la Roumaine Halep (6-7 (2/7) 7-6 (7/5) 6-4) en quart de finale mardi.

Battue en finale à Roland-Garros alors qu'elle se serait hissée au 1er rang du classement WTA en cas de sacre, Simona Halep est passée à deux points de la victoire dans le deuxième tie-break. Et alors que le troisième set était presque aussi serré que les deux premiers, la balle de match de la Britannique a été gâchée par la joie prématurée d'une spectatrice.

Résultat des courses, Johanna Konta n'a sûrement pas laissé exploser sa joie comme elle l'aurait voulu - un geste fairplay vis-à-vis de son adversaire- et Simona Halep a longtemps regardé l'arbitre dans l'espoir que ce point décisif soit rejoué. En vain. La chouchou du public londonien défiera la quintuple lauréate de l'épreuve Venus Williams jeudi pour une place en finale.

(ats/jsa/nxp)

Créé: 12.07.2017, 16h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.