Comment la Ligue a sanctionné Constantin

Journaliste agresséDaniele Moro, président de la commission de discipline, détaille le cheminement qui a conduit aux sanctions contre «CC».

Vidéo: ATS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Daniele Moro, président de la commission de discipline de la Swiss Football League, estime que les sanctions prononcées à l'encontre de Christian Constantin jeudi sont «appropriées et proportionnées».

Pour la commission de discipline, il y a eu «violation du règlement de conduite que l'on doit observer en tant que fonctionnaire d'un club de football». Alors, «après avoir examiné les faits, après les avoir appréciés, nous avons estimé, étant donnée la fonction occupée par Christian Constantin, que la faute était grave», explique Daniele Moro.

Le président du FC Sion, déjà interdit de stade durant quatre mois en 2008 pour avoir agressé un membre du corps arbitral à Kriens (lésions corporelles simples), a payé pour sa récidive, cette sanction passée ayant été considérée comme une circonstance aggravante par la CD.

Mais Daniele Moro précise que l'absence d'excuse n'a joué aucun rôle dans la décision. «De manière générale, le fait de ne pas s'excuser n'est pas une circonstance aggravante. La Commission de discipline doit considérer la faute commise et décider si elle est légère, moyenne ou grave.»

Pas de bannissement total

Dans l'arsenal répressif à disposition de la commission de discipline figure également le bannissement total, à savoir une interdiction de toute activité en lien avec le football, que nombre d'observateurs ou de médias réclamaient. La CD a toutefois décidé de ne pas aller aussi loin dans la sanction, car «une sanction disproportionnée serait contre-productive», estime Daniele Moro.

«La Commission de discipline a examiné toutes les sanctions possibles afin de choisir laquelle était appropriée. Et elle est arrivée à la conclusion qu'une double sanction, donc l'amende et l'interdiction de stade, était proportionnée au regard de la faute commise. A notre avis, la décision que nous avons prise et appropriée et proportionnée», défend le président de la CD.

Interdiction de stade bravée?

Reste désormais à savoir si Christian Constantin va braver l'interdiction de stade. Daniele Moro prévient néanmoins: «Si une personne sanctionnée contrevient à une décision de la Commission de discipline entrée en force, cela engendre l'ouverture d'une nouvelle procédure. Concernant les matches du FC Sion à l'extérieur, il est de la responsabilité de tous les clubs de participer à la mise en oeuvre d'une sanction disciplinaire.»

Dans le même ordre d'idée, si Christian Constantin pénètre dans le stade de Tourbillon, il mettra de facto en faute le FC Sion lui-même, lequel serait alors exposé à des sanctions non plus dirigées contre son président, mais contre le club.

(ats/nxp)

Créé: 12.10.2017, 18h10

Constantin muet

Contacté après l'annonce des sanctions prononcées par la Swiss Football League, Christian Constantin a refusé de s'exprimer. «Je ne ferai aucun commentaire aujourd'hui», a affirmé le président du FC Sion, qui avait pourtant glissé quelques mots à chaud plus tôt dans la journée au Matin.

Christian Constantin a simplement déclaré qu'il serait présent dimanche soir sur le plateau de l'émission «Mise au point» de la RTS et qu'il ne s'exprimerait pas avant. Il n'a ainsi pas voulu dire non plus s'il faisait recours ou non contre la décision de la commission de discipline de lui infliger une amende de 100'000 francs et une interdiction de stade de 14 mois.

Articles en relation

Amende salée contre Christian Constantin

Football Le président du FC Sion a été condamné à 100'000 francs d'amende et 14 mois de suspension de terrain après avoir agressé Rolf Fringer à Lugano. Plus...

Enquête ordonnée contre Christian Constantin

Agression La Swiss Football League a condamné «avec véhémence» le comportement du président du FC Sion. Plus...

L'affaire Constantin fait le bonheur du Web

Agression Le coup de pied et la gifle du président du FC Sion à l'encontre de Rolf Fringer amusent les réseaux sociaux. Plus...

Christian Constantin, un tempérament volcanique

Agression Le président du FC Sion n'en est pas à son premier coup d'éclat. Vidéo. Plus...

Constantin doit être «éloigné du football»

Agression L'ex-sélectionneur suisse Köbi Kuhn a commenté l'agression commise par le président du FC Sion dans le «Blick». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...