Passer au contenu principal

Christophe Varidel a redonné vie au basket à Bissorã

Ancien joueur universitaire aux États-Unis, le Genevois a lancé une académie en Guinée-Bissau, loin des millions de la NBA et de Tintin au Congo.

Pour Christophe Varidel et son ami Amos Kalindaga, c’est mission accomplie.
Pour Christophe Varidel et son ami Amos Kalindaga, c’est mission accomplie.
DR

Avec sa barbe joviale, il a le look hipster et on l’imaginerait bien tailler la Route 66 au guidon d’une Harley, du Chuck Berry à plein tube. Ou du Eddy Mitchell! Durant une décennie, Christophe Waridel a fait ses humanités aux États-Unis. Le basketteur genevois a vécu son rêve américain et sans un genou amoché, il aurait peut-être pu percer en NBA. Un crève-cœur? Non, du basket, dont il a dû abandonner la pratique au plus haut niveau à l’âge de 25 ans, il a conservé la passion. Celle que l’on partage et que l’on transmet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.