Passer au contenu principal

Le CHI de Genève dévoile ses atouts

La 58e édition, qui se déroulera du 6 au 9 décembre à Palexpo, promet de belles émotions.

La 58e édition du Concours hippique international de Genève se déroulera du 6 au 9 décembre à Palexpo.
La 58e édition du Concours hippique international de Genève se déroulera du 6 au 9 décembre à Palexpo.
Georges Cabrera / Archives

Le Concours hippique international de Genève proposera à nouveau un menu des plus copieux pour sa 58e édition, du 6 au 9 décembre à Palexpo. Comme l’an dernier, quatre disciplines équestres, à savoir l’incontournable saut d’obstacles, l’attelage, le cross indoor et le dressage, seront proposées à certains des meilleurs cavaliers mondiaux.

«Ça n’est jamais acquis de pouvoir aligner chaque année un plateau étoilé et autant d’épreuves, même si on s’y habitue volontiers. C’est pourquoi nous sommes vraiment heureux de pouvoir offrir une nouvelle fois un concours de ce niveau», glisse Alban Poudret, directeur sportif du CHI.

En saut, le concours genevois sera encore une fois l’ultime étape de l’année du circuit Grand Chelem, qui réunit aussi Aix-la-Chapelle (All), Calgary (Can) et Bois-le-Duc (PB). Les Suisses Martin Fuchs et Steve Guerdat, médaillés des Jeux équestres mondiaux, et Bryan Balsiger, champion de Suisse élite, sont déjà préqualifiés pour le Grand Prix du dimanche. L’Américain Kent Farrington, vainqueur de l’épreuve en 2017, sera de retour pour défendre son titre. La finale du top 10 mondial retrouvera son créneau apprécié du vendredi soir alors que le Six-Barres ne sera pas reconduit cette année.

Les compétitions de dressage occuperont les journées de jeudi et de vendredi, certainement en présence de la championne en titre, l’Allemande Isabell Werth. Le cross indoor enflammera le public genevois le samedi en début de soirée. L’Allemand Michael Jung, triple champion olympique de concours complet, devrait être de la partie. Enfin, la Coupe du monde d’attelage fera encore une fois son unique halte en Suisse. Le Valaisan Jérôme Voutaz et ses franches-montagnes tenteront de briller face au redoutable Australien Boyd Exell, jamais battu à Genève.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.