Passer au contenu principal

Les deux entraîneurs se défient par les mots

Chênois et le LUC se retrouvent samedi à Sous-Moulin (18h) pour une série à succès.

Quentin Zeller s’attaque au bloc du LUC. Une scène à revoir ce samedi.
Quentin Zeller s’attaque au bloc du LUC. Une scène à revoir ce samedi.
PIERRE ALBOUY

Ce sont deux habiles tacticiens et deux fous de volley. D’un côté, l’Espagnol Carlos Carreño, un entraîneur qui n’a encore rien gagné avec Chênois. De l’autre, l’Italien Massimiliano Giaccardi, le coach à succès du LUC. Charly et Max pour les initiés. Il y a deux ans, les Vaudois avaient failli être éliminés en demi-finales par leurs rivaux genevois. Un duel référence. Cette fois, c’est en quarts (best of 5) que Chênois défie le champion en titre, qu’il vient de battre 3-2. L’occasion pour Charly et Max de ramener leur science du jeu et de les confronter.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.