Le Centre court a assisté à un récital du «Maître»

WimbledonPour le 100e match dans son jardin, le Bâlois s'est montré sans pitié avec Milos Raonic. Il jouera Tomas Berdych vendredi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer (no 3) jouera vendredi face à Tomas Berdych (no 11) sa 42e demi-finale de Grand Chelem, la 12e à Wimbledon! En quête d'un 8e sacre sur le gazon londonien, le Bâlois de 35 ans a dominé Milos Raonic (no 6) 6-4 6-2 7-6 (7/4) en quart de finale.

«Je suis si heureux de pouvoir disputer une nouvelle demi-finale ici. Mon parcours de rêve continue», s'est exclamé Roger Federer, qui a ainsi pris ainsi une éclatante revanche sur la défaite subie face au Canadien en cinq sets l'an dernier à Church Road dans une demi-finale où il avait souffert du genou et qui fut son dernier match de la saison 2016. Il aborde cette fois-ci la dernière ligne droite en pleine confiance et en pleine possession de ses moyens, lui qui n'a donc toujours pas lâché le moindre set depuis le début du tournoi.

Roger Federer vise une 11e finale à Wimbledon, où il a fêté de la plus belle des manières son 100e match mercredi (89 succès, 11 défaites). «100 matches? Je ne peux pas y croire. Je suis très heureux que mon corps m'ait permis de continuer pendant toutes ces années», a encore lâché au micro de la BBC le Bâlois, qui n'affrontera pas Novak Djokovic (no 2) vendredi mais bien Tomas Berdych: le Tchèque s'est hissé dans le dernier carré en profitant de l'abandon du Serbe, qui était mené 7-6 (7/2) 2-0 lorsqu'il décidait de jeter l'éponge en raison d'une blessure au bras droit.

Coups de génie

Sous le charme, le public du Centre Court a assisté à un récital du maître des lieux pendant les deux premiers sets. Auteur de deux passings de revers gagnants somptueux dès son deuxième jeu de retour, Roger Federer a signé un premier break dans le cinquième jeu du match grâce à une merveille de passing de coup droit lâché en bout de course. Ce début de partie idéal lui a permis d'évoluer de manière encore plus relâchée.

Enchaînant les coups de génie tant en attaque qu'en défense, Roger Federer a livré deux premiers sets exceptionnels: il a armé 27 coups gagnants tout en ne commettant que 3 fautes directes, et n'a lâché que 6 points sur son engagement. Mais, comme au tour précédent face à Grigor Dimitrov (no 13), le Bâlois s'est quelque peu relâché dans la troisième manche: il a ainsi dû effacer une balle de break dès le deuxième jeu, puis quatre autres dans un huitième jeu où il a frisé le code.

Roger Federer fut à nouveau en grand danger dans le tie-break où il a perdu les deux premiers points joués sur son service pour se retrouver mené 0/3. Mais il a alors une nouvelle fois sorti le grand jeu, remportant cinq points consécutifs pour renverser totalement la vapeur. Il a notamment lâché un immense retour de coup droit gagnant pour recoller à 2/3 et effacer ainsi son deuxième «mini break» de retard. «Je suis très satisfait de mon niveau de jeu. On peut toujours mieux faire, mais on peut également connaître des jours sans», a-t-il sobrement glissé.

(ats/jsa/nxp)

Créé: 12.07.2017, 20h18

Articles en relation

Revivez notre direct sur le quart de finale de Federer

Wimbledon Le Bâlois a effacé le douloureux souvenir de l'an dernier en dominant en trois sets le Canadien Milos Raonic. Plus...

Djokovic abandonne et envisage «une pause»

Wimbledon Blessé au bras droit, le Serbe a jeté l'éponge alors qu'il était mené 7-6, 2-0 par le Tchèque Tomas Berdych en quart de finale. Plus...

Diminué, Andy Murray a perdu son titre

Wimbledon Devant son public, le Britannique, tenant du titre, s'est incliné en cinq sets face à l'Américain Sam Querrey. Plus...

Le cri d'une spectatrice gâche la joie de Konta

Wimbledon Johanna Konta, première joueuse Britannique à atteindre les demies depuis 1977, a dû contenir son bonheur mardi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Regula Rytz vise le siège d'Ignacio Cassis
Plus...