Burrell à Athletissima: «Ce record, je l’avais senti venir»

AthlétismeLeroy Burrell, l’ex-recordman du 100 mètres, est de retour sur les terres de son exploit, à Lausanne, où son fils est en lice vendredi soir.

Leroy Burrell a battu le record du monde du 100 m. à Lausanne, il y a 25 ans.

Leroy Burrell a battu le record du monde du 100 m. à Lausanne, il y a 25 ans.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’était en 1994. Le sprinter américain Leroy Burrell établissait un nouveau record du monde du 100 m à Athletissima (9’’85). Vingt-cinq ans plus tard, le natif de Philadelphie (52 ans) a fait son grand retour à Lausanne, sur les terres de son exploit. Et cette soirée d’été, il s’en souvient comme si c’était hier.

«C’était une magnifique journée, comme aujourd’hui en fait. J’étais dans de très bonnes conditions et je savais que quelque chose de spécial allait se produire. Ce record, je l’avais senti venir, explique le double champion du monde et champion olympique du 4 x 100 mètres. Cet endroit signifie beaucoup pour moi. C’est génial de revenir.»

Leroy Burrell.

Dans les travées de la Pontaise, Leroy Burrell est un homme pressé. «Je dois rejoindre mon fils à l’échauffement, désolé.» Son fils, c’est Cameron Burrell, qui a pris le départ du 100 m en soirée. «Cameron n’est pas au même stade que je l’étais à son âge (ndlr: il a 24 ans). Il se développe encore.» Avec un chrono de référence de 9’’93, le fiston Burrel (5e en 10''18 vendredi) a néanmoins déjà prouvé que la pomme n’était pas tombée bien loin de l’arbre.

Créé: 05.07.2019, 20h13

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

)6 nouveaux projets en faveur des piétons et des cyclistes
Plus...