Bilbao gagne sa première étape

CyclismeL'Espagnol n'avait encore jamais accroché une victoire dans un grand tour. Quant au maillot rose, il reste propriété de Conti.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pello Bilbao (Astana) s'est adjugé la 7e étape du Tour d'Italie, vendredi à L'Aquila (centre). L'Italien Valerio Conti (UAE Emirates) a sauvé son maillot rose de leader acquis la veille.

Bilbao s'est dégagé dans le final en montée, à 1400 mètres de la ligne, pour conserver quelques secondes d'avances sur le Français Tony Gallopin, deuxième, et l'Italien Davide Formolo, troisième.

Conti a été mis en danger tout au long de l'étape (185 km) menée à une allure très élevée. L'Espagnol Jose Joaquin Rojas, 4e du classement au départ de Vasto, s'est mêlé aux deux principales échappées, à chaque fois d'une douzaine de coureurs.

Le maillot rose attaqué tout au long de l'étape

L'équipe de Conti, longtemps seule à assurer la poursuite, a souffert. Elle a dû son salut à un coup de main donné à 25 kilomètres de l'arrivée par deux autres formations, Trek et Bardiani, qui ont réduit l'écart sur le groupe de tête (Rojas, Pedrero, Formolo, Bilbao, Zeits, Gallopin, Cattaneo, McCarthy, Hamilton, Henao) à un peu plus d'une minute. L'échappée s'est disloquée à l'approche de L'Aquila et Rojas a tenté sa chance aux 4 kilomètres. La jonction opérée, Bilbao est parvenu à prendre les devants et rallier l'arrivée en solitaire.

Le Basque, âgé de 29 ans, s'est imposé pour la première fois dans un grand tour. L'an passé, il avait pris la 6e place du classement final du Giro.

Samedi, la 8e étape, la plus longue de l'épreuve (239 km), conduit le peloton de Tortoreto Lido à Pesaro, le long de l'Adriatique, à la veille du contre-la-montre de Saint-Marin.

Créé: 17.05.2019, 17h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...