Le Barça bat Valladolid 1-0 grâce à Dembélé

FootballLes Français Dembélé et Griezmann ont permis au Barça et à l'Atlético de l'emporter face à Valladolid et au Rayo Vallecano.

Le FC Barcelone du champion du monde Ousmane Dembélé a battu Valladolid à l'extérieur pour la seconde journée du championnat espagnol. (Samedi 25 août 2018)

Le FC Barcelone du champion du monde Ousmane Dembélé a battu Valladolid à l'extérieur pour la seconde journée du championnat espagnol. (Samedi 25 août 2018) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les champions du monde illuminent le Championnat d'Espagne! Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé, buteurs contre le Rayo Vallecano (1-0) et Valladolid (1-0), ont sauvé l'Atlético et Barcelone samedi lors de la 2e journée, avec l'intervention judicieuse de l'assistance vidéo (VAR) en faveur des Catalans.

Alors que le trophée de la Coupe du monde était de passage au stade Metropolitano de Madrid, les Bleus ont prolongé leur bel été avec les premiers buts cette saison en Liga de Griezmann (63e) et Dembélé (56e), qui semblent monter en puissance malgré leurs courtes vacances. Résultat, le FC Barcelone a pris les commandes du classement provisoire avec six points, devant la Real Sociedad et l'Atlético Madrid, 4 points.

Et «Grizi», qui n'a eu que trois semaines de congés, a livré une semaine complète: passe décisive splendide lundi contre Valence (1-1), but plein de flair samedi pour débloquer son compteur et libérer l'«Atleti», jusque-là peu dangereux.

«Ce que je veux, c'est continuer à gagner, a commenté le natif de Mâcon. Moi, ce qui me rend le plus fier et le plus heureux, c'est que je suis candidat au Ballon d'Or et c'est grâce à mes équipiers en club et en sélection.» Sur un corner tiré par son compatriote Thomas Lemar, sa reprise du gauche à l'instinct (63e), malgré le marquage d'un défenseur, a confirmé son retour en forme.

Griezmann copieusement applaudi

Et le Français a lancé un «Vamos» («Allez!») sonore au moment de fêter son but avec le public «colchonero», qui l'avait sifflé la saison dernière et l'a copieusement applaudi samedi à sa sortie du terrain (75e), semblant lui pardonner ses éphémères envies d'ailleurs évoquées au printemps puis effacées par une prolongation jusqu'en 2023.

Avant son but, le Français a néanmoins peiné et on a surtout vu son compatriote Lemar, très en forme. Ce dernier a d'ailleurs obtenu la plus belle occasion de la première période d'un tir rasant repoussé difficilement par le gardien (37e).

La combinaison entre les deux talents français commence à faire des étincelles, ce qui est une bonne nouvelle pour Simeone: sur un centre en retrait impeccable de Lemar, Griezmann a malencontreusement raté sa reprise (47e) en excellente position.

Mais il s'est rattrapé peu après et voilà la saison de l'«Atleti» lancée, au même titre que celle du gardien «colchonero» Jan Oblak, qui a préservé le score en fin de rencontre face aux assauts du Rayo (83e, 87e, 90e).

Dembélé tire le Barça du bourbier -

Le Barça aussi affrontait un promu, et le Barça aussi a eu toutes les peines du monde à se dépétrer de Valladolid sur une pelouse indigne du plus haut niveau, où les mottes de terre volaient à chaque contact. Pour se sortir du bourbier, le club catalan s'en est remis à Dembélé, qui a marqué d'un tir croisé sur une remise en retrait de la tête de Sergi Roberto (53e).

Cela confirme le bon début de saison de «Dembouz», buteur décisif lors de la Supercoupe d'Espagne gagnée contre Séville (2-1). Et cela donne raison à son entraîneur Ernesto Valverde, qui assurait vendredi ne pas vouloir se séparer du Français malgré une première saison poussive.

Pour le reste, le Barça a eu beaucoup de mal à conclure, à l'image de Luis Suarez, qui s'est logiquement vu refuser un but pour hors-jeu (83e) après l'assistance vidéo. Mais dans une fin de match électrique, la VAR a cette fois servi les desseins des Catalans: Keko a cru égaliser de la tête à la 90e 2 minute, filant fêter son but en enlevant son maillot pour communier avec ses supporters.

Et patatras: il était légèrement hors-jeu au moment du centre et l'action a logiquement été invalidée par l'arbitre après un long flottement, douchant l'explosion de joie du stade Zorrilla.

(afp/nxp)

Créé: 26.08.2018, 00h47

Articles en relation

Gerard Piqué prend congé de la «Roja»

Football Le défenseur espagnol du Barça a annoncé qu'il prenait sa retraite internationale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La révolte des gilets jaunes
Plus...