Passer au contenu principal

Bacsinszky: «Je me suis sentie trahie»

Timea Bacsinszky lutte contre les blessures depuis des mois. Elle raconte cette relation particulière à son corps.

La Vaudoise s’est longuement confiée avant l’US Open. Photographiée à Lausanne en mai dernier, elle est persuadée de retrouver son plus haut niveau d’ici la saison prochaine.
La Vaudoise s’est longuement confiée avant l’US Open. Photographiée à Lausanne en mai dernier, elle est persuadée de retrouver son plus haut niveau d’ici la saison prochaine.
Keystone

Rendez-vous était pris au jardin des joueurs, dernier arbre à gauche. L’entretien a duré une bonne demi-heure, sujet lourd mais discours-fleuve, à peine interrompu par le fiancé de Patty Schnyder qui, les deux poings serrés, est venu exulter: «It’s done, it’s done!» (c’est fait, qualification de «l’ancienne» pour l’US Open). Parler blessures, avec un joueur de tennis, n’est jamais sans risque. Mais un esprit exigeant et optimiste comme celui de Timea Bacsinszky ne craint pas de thématiser, encore moins de brusquer.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.