Passer au contenu principal

FootballL’avion d’Emiliano Sala disparaît en mer

L’attaquant italo-argentin dont le transfert de Nantes à Cardiff avait fait grand bruit est porté disparu. Le contact avec l’avion privé qui le transportait au Pays-de-Galles a été perdu.

On est pour l'heure sans nouvelles du joueur italo-argentin.

Lundi soir vers 20h, le contrôle aérien a perdu le contact avec l’avion privé dans lequel se trouvait Emiliano Sala (28 ans). Le joueur italo-argentin avait finalisé après de longues semaines son houleux transfert du FC Nantes à Cardiff City. Alors qu’il se rendait au Pays de Galles, l’avion qui transportait le joueur a cessé d’émettre dans la région d’Aurigny, dans les îles anglo-normandes, à une vingtaine de kilomètres au nord de l'île Guernesey, a-t-on appris mardi de sources policières. La police de Guernesey indique que l'appareil avait fait une demande d'atterrissage au passage de l'île, avant que le contact ne soit perdu. «L'avion volait à 5000 pieds (ndlr: 1500m). Puis il a fait une requête pour atterrir et le contrôle du trafic aérien a perdu le contact alors qu'il était à 2300 pieds (700m).»

Dans des propos transmis par communiqué, le président du club gallois, Mehmet Dalman, a partagé ses craintes: «Nous sommes très inquiets d'avoir appris qu'un appareil léger a perdu contact au-dessus de la Manche la nuit dernière. Nous attendons confirmation avant de pouvoir en dire plus. Nous sommes très inquiets pour la sécurité d'Emiliano Sala», a-t-il déclaré.

Attendu au Pays de Galles peu avant 21 heures en provenance de Nantes, le «Piper Malibu» n'est jamais arrivé. Il transportait deux passagers à son bord, dont Sala - une information confirmée par la police. Avion léger, souvent utilisé dans l'aviation d'affaire ou privée, le Piper Malibu mesure 8,65m de longueur et dispose de six places.

Les recherches pour retrouver l'avion ont été interrompues pendant la nuit mais ont repris mardi matin à 9h, toujours sous la direction des gardes-côtes de Guernesey, avec des moyens britanniques et français: deux avions, deux hélicoptères et un bateau de sauvetage. Lundi à la mi-journée, la police de Guernesey que 1000 miles carrés avaient été balayés dans les environs pour tenter de retrouver des traces de l'avion.

Un buteur redouté après des débuts difficiles

Selon les médias britanniques, les promus gallois de Cardiff City avaient fait de Sala la recrue la plus chère de leur histoire et le montant de la transaction aurait avoisiné les 17 millions d'euros. Le record précédent était celui de Gary Medel, acheté environ 12,5 millions d'euros en 2013 par les Bluebirds, lors de leur précédent passage en première division. Le joueur, auteur de 12 buts en 19 matches sur la première moitié de saison en Ligue 1, s'était engagé avec la formation entraînée par Neil Warnock, actuellement 18e et premier relégable de Premier League, pour trois saisons et demie. Auparavant, il avait peiné à convaincre dans le championnat français. Entre 2012 et 2015, Bordeaux, son club d'alors, l'avait prêté à trois reprises: à Orléans, Niort et Caen.

Lundi, Sala était revenu à la Jonelière, le centre d'entraînement du FC Nantes, pour prendre ses dernières affaires. Le compte Twitter du club, où il était arrivé lors de l'été 2015 pour «seulement» un million d'euros, avait publié une photo du joueur entouré de ses ex-coéquipiers. Les Canaris ont déjà prévu de repousser leur match de Coupe de France, prévu ce jeudi face à L'Entente Sannois Saint-Gratien (3e division), comme en atteste Kévin Guisnel, un journaliste français, sur Twitter.

Le déroulement du transfert de l'avant-centre depuis le club français avait mis près de trois semaines à se concrétiser. La transaction avait même failli capoter au dernier moment. En cause, une supposée offre gigantesque venue de la Super League chinoise juste deux jours avant que l'accord avec Cardiff ne soit signé.

(AFP/SC)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.