Arno Del Curto n'est plus l'entraîneur de Davos

Hockey sur glaceEn poste depuis 1996, l’entraîneur du club grison de National League (62 ans) a démissionné mardi.

Le mentor grison a fêté six titres de champion à la barre du HCD.

Le mentor grison a fêté six titres de champion à la barre du HCD. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cela faisait 22 ans qu’Arno Del Curto faisait la pluie et surtout le beau temps au HC Davos. Mardi, le coach du club grison de National League, qui a mené le «Rekordmeister» à six titres de champion de Suisse (2002, 2005, 2007, 2009, 2011, 2015) et cinq Coupe Spengler (2000, 2001, 2004, 2006, 2011) depuis ses débuts à la barre du club en 1996, a choisi de jeter l’éponge.

C’est un communiqué du HCD qui a annoncé la nouvelle mardi matin. «Arno était bien plus qu’un entraîneur à succès. La passion avec laquelle il formait ses joueurs était unique. Il a également enthousiasmé durant de nombreuses années les fans du HCD, mais aussi tous les adeptes du hockey sur glace, avec un jeu offensif au tempo marqué», rappellent les dirigeants du club aux 31 titres de champion national.

La 23e saison à la barre de l’équipe grisonne a démarré de façon compliquée pour le natif de Saint-Moritz, âgé de 62 ans. En 21 matches disputés à ce jour cette saison, le HC Davos n’a obtenu que 8 succès et pointe au pénultième rang du classement de National League. Seul Rapperswil fait moins bien. Les Davosiens comptent déjà 12 points de retard et sont sous la menace d’une première saison sans atteindre les play-off, depuis leur retour dans l’élite en 1993. Le nom du successeur d’Arno Del Curto n’a pas encore été annoncé.

Créé: 27.11.2018, 10h45

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La débâcle du PLR
Plus...