Passer au contenu principal

L'arbitrage vidéo va débarquer en France

C'est le quatrième grand championnat européen qui va passer, la saison prochaine, à l'arbitrage vidéo.

L'arbitrage est parfois sujet à polémique. (Photo d'illustration)
L'arbitrage est parfois sujet à polémique. (Photo d'illustration)
Keystone

Après l'Allemagne et l'Italie, et en même temps que la prestigieuse Liga espagnole, le championnat de France sera arbitré à l'aide de la vidéo à partir de la saison prochaine. Un dispositif (VAR) qui n'a pas éteint les polémiques sur l'arbitrage là où il est entré en vigueur.

Un joueur qui s'écroule dans la surface, un attroupement de coéquipiers et d'adversaires revendicatifs que l'arbitre éloigne en dessinant, avec les bras, le rectangle d'un écran de télévision: la scène pourra se jouer dès le coup d'envoi de la saison prochaine de Ligue 1 a décidé, la Ligue de football professionnel (LFP) jeudi lors de son assemblée générale d'hiver.

La saison prochaine

Ce sont les présidents de clubs qui ont annoncé la nouvelle à la sortie de cette réunion. «La vidéo sera en Ligue 1 la saison prochaine», a lancé le président de Guingamp Bertrand Desplat.

«Si tout est au point, on devrait commencer dès le début de saison» 2018/19, a pour sa part observé le président de la Fédération française (FFF), Noël Le Graët. «Je crois que c'est une bonne initiative, tous les présidents de clubs le souhaitent, les arbitres aussi, les autres observateurs aussi je crois».

Quatrième grand championnat

Alors que la FIFA a pour objectif d'introduire la VAR lors du Mondial 2018 - même si c'est trop tôt, selon le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin -, le championnat de France est donc le quatrième des grands championnats européens à se prêter aux expérimentations sur l'arbitrage vidéo.

L'Italie et l'Allemagne l'utilisent depuis cette saison et la Liga espagnole l'utilisera la saison prochaine, dans le cadre d'expérimentations menées par l'IFAB, l'instance garante des lois du jeu du football. Seule la puissante Premier League ne s'est pas encore positionnée, même si l'assistance vidéo sera utilisée pour la première fois le 8 janvier prochain en Angleterre, pour un 3e tour de Coupe d'Angleterre entre Brighton et Crystal Palace.

Son utilisation est strictement encadrée par l'IFAB. La VAR ne peut être utilisée que dans quatre situations de jeu: après un but marqué, sur une situation de penalty, pour un carton rouge direct ou pour corriger une erreur d'identité d'un joueur sanctionné.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.