Après Wawrinka, Rublev croque encore Federer

TennisDans un jour sans, victime aussi du brio de son adversaire, le Bâlois a été éliminé en 8es de finale du Masters 1000 de Cincinnati.

Le visage des mauvais jours pour Roger Federer.

Le visage des mauvais jours pour Roger Federer. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Roger Federer ne disputera pas les quarts de finale du Masters 1000 de Cincinnati, tournoi doté de 6,1 millions de dollars dont il avait atteint la finale en 2018 (défaite 4-6 4-6 face à Novak Djokovic).

Jeudi soir dans l'Ohio, le Bâlois de 38 ans a été dominé en deux manches, 3-6 4-6, par le qualifié russe Andrey Rublev (21 ans/ATP 70), tombeur la veille d’un certain Stan Wawrinka.

Davantage en réaction qu'en anticipation

Face à un adversaire en feu, qui avait d’abord écarté au premier tour le Géorgien Nikolos Basilashvili avant de bouter le Vaudois hors du tableau, le Maître a connu une entame de match catastrophique, concédant le break dès son premier jeu de service.

Hésitant en coup droit, pris de vitesse plus souvent qu’à son tour, davantage en réaction qu’en anticipation, Roger Federer a lâché cette manche initiale 3-6 en à peine 28 minutes. Rien à redire sur l’équité de ce dénouement, tant Andrey Rublev n’a jamais semblé pouvoir perdre sa sérénité.

Des intentions, mais...

Mais les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures. C’est en tout cas ce qu’a dû penser le numéro trois mondial, qui a commencé le deuxième set par un ace et avec des intentions plus offensives. Mais entre les intentions et la concrétisation… Toujours aussi consistant, capable d’accélérations fulgurantes, le Russe a toutefois maintenu – et même élevé - son niveau de jeu. Il est allé chercher, terme choisi, un break décisif au septième jeu pour conclure le set et le match 6-4. Sensation dans l’Ohio!

En quarts de finale, Andrey Rublev affrontera son compatriote Daniil Medvedev (23 ans/ATP 8), impressionnant d’aisance et de virtuosité jeudi pour étriller l’Allemand Jan-Lennard Struff (29 ans/ATP 36) 6-2 6-1.

Créé: 15.08.2019, 22h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.