Passer au contenu principal

Andy Murray: Londres d’un doute

Andy Murray envisage de sacrifier le Masters afin de préparer au mieux la finale de la Coupe Davis.
Andy Murray envisage de sacrifier le Masters afin de préparer au mieux la finale de la Coupe Davis.

Seul membre du «Big Four» à n’avoir jamais embrassé le Saladier d’argent, Andy Murray ne voudrait pour rien au monde rater l’occasion du siècle de le faire, à savoir celle qui se présentera à lui à la fin du mois de novembre (week-end du 27 au 29). La Grande-Bretagne, «sa» Grande-Bretagne qu’il a qualifiée ce week-end pour la finale de la Coupe Davis ayant apparemment tout pour succéder au palmarès à la Suisse, le No 3 mondial entend mettre tous les atouts de son côté afin d’arriver frais et dispo pour la finale contre la Belgique. Quitte à carrément faire l’impasse sur le Masters de Londres la veille précédant l’événement et sur le million qui va avec!

Telle est en tout cas l’intention du champion olympique 2012, qui n’a pas caché avoir posé un gros point d’interrogation sur sa participation aux World Tour Finals. «J’ai vu l’an dernier que les matches à l’O2 Arena étaient très exigeants physiquement, a-t-il lancé à la BBC. Je pourrais donc tout à fait songer à ne pas y participer afin d’aller plutôt me préparer durant une semaine sur terre battue (ndlr: la surface que les Belges vont sans doute choisir)histoire d’être au point pour la finale.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.