Andy Murray: Londres d’un doute

Au cœur de l'actualité

Andy Murray envisage de sacrifier le Masters afin de préparer au mieux la finale de la Coupe Davis.

Andy Murray envisage de sacrifier le Masters afin de préparer au mieux la finale de la Coupe Davis.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Seul membre du «Big Four» à n’avoir jamais embrassé le Saladier d’argent, Andy Murray ne voudrait pour rien au monde rater l’occasion du siècle de le faire, à savoir celle qui se présentera à lui à la fin du mois de novembre (week-end du 27 au 29). La Grande-Bretagne, «sa» Grande-Bretagne qu’il a qualifiée ce week-end pour la finale de la Coupe Davis ayant apparemment tout pour succéder au palmarès à la Suisse, le No 3 mondial entend mettre tous les atouts de son côté afin d’arriver frais et dispo pour la finale contre la Belgique. Quitte à carrément faire l’impasse sur le Masters de Londres la veille précédant l’événement et sur le million qui va avec!

Telle est en tout cas l’intention du champion olympique 2012, qui n’a pas caché avoir posé un gros point d’interrogation sur sa participation aux World Tour Finals. «J’ai vu l’an dernier que les matches à l’O2 Arena étaient très exigeants physiquement, a-t-il lancé à la BBC. Je pourrais donc tout à fait songer à ne pas y participer afin d’aller plutôt me préparer durant une semaine sur terre battue (ndlr: la surface que les Belges vont sans doute choisir) histoire d’être au point pour la finale.»

Reste que malgré toute la bonne volonté qu’il manifeste pour emmener son pays jusqu’au Graal, Murray se retrouve dans une impasse. Comme l’a rappelé hier son président, Chris Kermode, le règlement de l’ATP stipule en effet très clairement que «sauf blessure, tous les joueurs qualifiés pour le Masters sont tenus d’y participer».

Autant dire qu’à moins de simuler un pépin physique, le grand escogriffe de Dunblane va devoir faire aussi bien que Roger Federer s’il entend faire de son rêve de Saladier une réalité.

Créé: 21.09.2015, 21h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...