Alan Roura vise le record de l'Atlantique Nord

VoileLe marin genevois a mis le cap sur les États-Unis pour se mettre en stand-by avant sa tentative.

Nouveau défi pour Alan Roura et «La Fabrique».

Nouveau défi pour Alan Roura et «La Fabrique». Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Imoca «La Fabrique» a quitté son port d’attache de Lorient ce vendredi. À son bord: l’équipe navigante du Team. Son cap: les États-Unis, que le marin genevois Alan Roura rejoindra début juillet. Il y entamera alors un stand-by, en vue d’une tentative de record de la traversée de l’Atlantique Nord, en solitaire en monocoque.

À peine remis à l’eau et quelques sorties de validation des travaux plus tard, voilà donc «La Fabrique» partie au large. Cyril Enjalran (boat captain), Gilles Avril (directeur technique), Sébastien Audigane (co-skipper) et Alexis Monier (préparateur technique) ont en effet pris la mer pour convoyer le bateau en direction de Newport (États-Unis, État de Rhode Island). Ils y seront rejoints par Alan Roura dans environ deux semaines.

Débutera alors l’attente de la fenêtre météo idéale pour tenter de battre le record de l’Atlantique Nord, en monocoque et en solitaire, entre le phare d'Ambrose (New York) et le cap Lizard (Grande-Bretagne).

Tentative prévue courant juillet

Cette traversée d’Ouest en Est est d'une longueur d'environ 2880 milles marins (5330 km). Le record est détenu depuis juillet 2013 par Marc Guillemot à bord de «Safran», un Imoca 60 aussi, mais à dérives droites. Ce qui laisse l’opportunité à «La Fabrique», désormais équipé de foils, d’améliorer le temps de référence de 8 jours, 5 heures 20 minutes et 20 secondes.

«Je voulais déjà tenter ce record au retour de la dernière Route du Rhum, a expliqué Alan Roura ce vendredi en conférence de presse. Mais ni le bateau ni le bonhomme n’étions en état, et je ne voulais pas tenter ma chance sans être dans des conditions optimales. Avec une année 2019 relativement calme en Imoca, l’occasion de me lancer cet été était idéale.»

Si les conditions météorologiques adéquates se présentent, Alan devrait s’élancer courant juillet.

Créé: 21.06.2019, 12h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.