Messi ouvre le bal

FootballAuteur d'un triplé avec Barcelone, l'Argentin a inscrit le premier but de la Ligue des champions 2018-2019 contre Eindhoven. L'Inter, lui, a tremblé contre Tottenham.

Lionel Messi a ouvert la marque à la 32e minute.

Lionel Messi a ouvert la marque à la 32e minute. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Barcelone et Lionel Messi ont idéalement lancé leur reconquête de la Ligue des champions: la star argentine, auteur de ses 101e, 102e et 103e buts dans la compétition, a offert au club champion d'Espagne un succès confortable contre le PSV Eindhoven (4-0), mardi en ouverture de la Ligue des champions.

La «Pulga» n'avait plus marqué dans l'épreuve reine du football européen depuis mars et le 8e de finale retour contre Chelsea. Il a repris ses bonnes habitudes grâce à un superbe triplé devant son public, permettant au Barça d'enchaîner un 27e match sans défaite au Camp Nou en Ligue des champions, compétition qui manque au club blaugrana depuis 2015.

Le rouleau-compresseur barcelonais n'a pourtant pas été flamboyant pendant les trois-quarts du match, se procurant peu d'occasions franches malgré l'habituelle domination et concédant même un bon nombre de situations dangereuses sur les contre-attaques néerlandaises, souvent emmenées par le jeune Hirving Lozano, 23 ans, révélation mexicaine du dernier Mondial.

Mais, comme souvent lorsque la machine ne fonctionne pas parfaitement, les cadors d'Ernesto Valverde ont fait parler leur talent individuel, accélérant dans le dernier quart d'heure.

Ousmane Dembélé, homme clé du Barça en ce début de saison, a plusieurs fois cassé les lignes en accélérant balle au pied. Et Messi, beaucoup mieux réglé que le week-end dernier contre la Real Sociedad (2-1), a été omniprésent.

C'est d'ailleurs sur une faute provoquée par le Français que l'Argentin a pu frapper un coup franc à 20 mètres. Son petit péché mignon, magnifiquement enroulé dans la lucarne (32e). Il a ensuite doublé la mise grâce à un lancement millimétré d'Ivan Rakitic (77e). Puis a conclu les débats d'une frappe croisée après une passe de Luis Suarez (87e).

Entre temps, Dembélé avait réalisé un gros numéro pour s'offrir, tout seul, son 5e but de la saison (75e). Déjà.

Un gros point noir, tout de même, pour Valverde: le champion du monde Samuel Umtiti a écopé d'un carton rouge évitable en fin de rencontre (79e), après deux avertissements reçus pour contestation d'abord, puis pour une grosse obstruction. Le Français manquera à Tottenham lors de la 2e journée.

L'Inter gagne dans les arrêts de jeu

Un Tottenham, privé de Hugo Lloris et Dele Alli, blessés, qui a craqué en Italie, bien que les Anglais aient ouvert le score par Christian Eriksen, d'une reprise déviée par Miranda (53e).

Le but de Vecino à la 92e minute.

Poussés par San Siro, qui n'avait plus vu les Nerazzuri jouer en Ligue des champions depuis 2012, les Milanais ont réussi une fin de match en boulet de canon, à l'image du but de Mauro Icardi, une frappe surpuissante à l'entrée de la surface (86e).

L'Uruguayen Matias Vecino a parachevé le succès renversant de son équipe dans le temps additionnel (92e). (nxp)

Créé: 18.09.2018, 21h06

Ligue des champions

Groupe B
Mardi
Inter - Tottenham 2-1 (0-0)
Barcelone - Eindhoven
4-0 (1-0)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Tintin a 90 ans
Plus...