Mark Cavenvish prend sa revanche au sprint

Tour de France 2013Le Britannique Mark Cavendish s'est adjugé au sprint la 13e étape du Tour de France. Toujours en jaune, Chris Froome a perdu du temps sur ses principaux adversaires, excepté Alejandro Valverde, très attardé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Christopher Froome a perdu du temps lors de la 13e étape du Tour de France, remportée par Mark Cavendish. Le leader de l’équipe Sky conserve néanmoins le maillot jaune.

Cette étape, qui se terminait à Saint-Amand-Montrond, a donné lieu à une succession d’attaques et de bordures. Isolé, Christopher Froome a ainsi concédé 1’08’’ à un premier peloton réglé dans lequel figuraient deux de ses plus proches poursuivants, le Néerlandais Bauke Mollema et l’Espagnol Alberto Contador.

Le porteur du maillot jaune ne compte plus que 2’28’’ d’avance sur son dauphin, qui est désormais Bauke Mollema, et 2’45’’ sur le 3e Alberto Contador. Deuxième du général avant cette étape, Alejandro Valverde a été mis k.o. vendredi, terminant à près de 10’ du vainqueur à la suite d’une crevaison.

La course, la plus passionnante depuis longtemps dans la plaine, a explosé sur une violente accélération de l’équipe de Cavendish (Omega Pharma) à... plus de 115 km de l’arrivée.

Le peloton s’est cassé aussitôt en trois parties, sous l’effet du vent de côté, et l’Allemand Marcel Kittel, «tombeur» la veille de Cavendish, s’est retrouvé piégé dans un deuxième groupe. Cette bordure a condamné l’échappée initiale de six coureurs qui comptait plus de 3’ d’avance.

Valverde victime d'une crevaison

Victime d’une crevaison dans la zone de ravitaillement à la mi-course, Alejandro Valverde a tenté de reprendre place dans le premier peloton. En vain, malgré les efforts désespérés de ses équipiers opposés au rouleau compresseur du groupe de tête mené à grande allure par plusieurs formations, entre autres celle du Néerlandais Bauke Mollema (Belkin), séparé de Valverde par 12’’ au départ de Tours.

L’Espagnol a fini par attendre le groupe de Kittel, pointé à un peu plus d’une minute. L’écart a grandi ensuite régulièrement sur les longues lignes droites traversant le Berry.

L’équipe de Valverde a payé pour finir sa débauche d’énergie et a laissé son chef de file esseulé dans la dernière heure.

Christopher Froome a été piégé à son tour à 32 km de l’arrivée sur une attaque des équipiers de Contador qui ont provoqué une nouvelle cassure. Aidé dans un premier temps par les hommes de l’Australien Cadel Evans (BMC), le Britannique a laissé ensuite deux de ses coéquipiers (Siutsou, Stannard) mener la chasse derrière le groupe de tête fort de quatorze coureurs, dont six de la Saxo, la formation de Contador.

Pour le gain de l’étape, Cavendish a devancé le Slovaque Peter Sagan en tête d’un premier groupe pour enlever son 25e succès d’étape dans le Tour. Le Britannique de 28 ans a rejoint au palmarès des vainqueurs d’étape le champion français d’avant-guerre André Leducq. Il a signé son deuxième succès depuis le départ, après la 5e étape (Marseille). (si/nxp)

Créé: 12.07.2013, 17h57

Articles en relation

Le retour gonflé de Festina et Virenque au Tour de France

Publicité La société Festina est restée d'une fidélité sans faille au Tour de France malgré «l'affaire» cataclysmique de l'édition 1998 et ose même remettre en selle l'un de ses principaux acteurs, Richard Virenque. Plus...

Marcel Kittel gagne au sprint la 12e étape

Tour de France L'Allemand Marcel Kittel s'est imposé au sprint lors de la 12e étape du Tour de France marquée par une chute collective à 2,5 kilomètres de l'arrivée à Tours. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...